Publié dans Economie

Optimisation tarifaire de la JIRAMA - Les avis divergent…

Publié le vendredi, 18 décembre 2020

Les publications concernant l'optimisation tarifaire mise en place par la JIRAMA fusent sur les réseaux sociaux. Dans le cadre de son plan de redressement, en effet, la JIro sy RAno Malagasy modifiera sa grille tarifaire à partir du mois de janvier 2021, avec OPTIMA. Les clients de l'entreprise reçoivent ainsi des notes concernant le basculement vers cette nouvelle grille tarifaire. Mais, ces notes semblent particulièrement déstabiliser les abonnés, surtout qu'ils voient leurs factures augmenter de manière exponentielle avec cette « optimisation » tarifaire. « La JIRAMA nous a annoncé une augmentation de 40%. Dans le tarif 16 de départ, notre facture a tourné autour de 171 254 ariary.

Avec OPTIMA, la facture s'élève à 232 524 ariary, soit une hausse de 61 270 ariary. Et je me retrouve dans le tarif « Super Confort ». D'après la note qui nous a été adressée, cette prévision se base sur ma consommation énergétique de l'année dernière », rapporte un abonné sur son compte Facebook.  Et les publications du même genre sont nombreuses. Pour eux donc, cette optimisation des tarifs est une manière subtile et déguisée d'augmenter la grille tarifaire. Cependant, les abonnés pourront quand même faire des réclamations si les consommations calculées pour 2019 ont changé entre temps.

En tout cas, d'autres usagers de la JIRAMA se sentent plus rassurés par les nouveaux packages plus détaillés et adaptés à leurs besoins, surtout que la JIRAMA, sur la page Facebook de la compagnie pour la région d'Ambatondrazaka, a annoncé qu' « à partir du mois de janvier prochain, la société proposera un nouveau mode de tarification pour assouplir les charges des usagers. Les prix unitaires à la consommation seront mis à disposition du grand public dès que la finalisation de la grille tarifaire sera effective ».  Avec la grille tarifaire actuelle, le coût de la consommation diffère notamment pour chaque région, en fonction du mode de production et d'approvisionnement en électricité de chaque zone. Le prix de l'électricité dans la ville d'Antsiranana est par exemple trois fois plus cher que celui d'Antananarivo.

C'est pour cette raison que le directeur général de la JIRAMA, Vonjy Andriamanga, a annoncé au mois d'octobre dernier, lors du début des festivités pour les 45 ans de l'entreprise, un réalignement tarifaire ou une péréquation tarifaire progressive. Avec cette nouvelle grille tarifaire, le tarif « 14 » devient le tarif « Social » et le tarif « 16 » devient le tarif « Economique ». Des tarifs « Confort » et « Super Confort » ont également été élaborés pour les usagers consommant au-delà de 300 KwH.

En se basant sur les explications de la JIRAMA, la hausse ou la baisse de la facture dépendra du client. « Ce serait injuste si la facture est toujours la même que le client économise ou non de l'énergie », soutient Thierry Ramangasoavina, directeur commercial de la JIRAMA.   

Rova Randria

Fil infos

  • Préfet de police d’Antananarivo - Le territoire de son ressort
  • Ministère de la Culture et de la Communication - Un tremplin vers la professionnalisation des artistes
  • Election du président de la Confédération africaine de football - La honte pour l’Afrique !
  • Construction illicite - Un Nabab nargue la Mairie d’Antananarivo
  • Indisponibilité de Soamandrakizay - Tant pis pour l’Opposition
  • Conseil des ministres - Le président de l’Université de Toamasina limogé
  • Etudes universitaires - L'époque où les bourses n'étaient pas systématiques !
  • Caisse de retraites civiles et militaires - Un déficit de 213 % l'année dernière
  • Barea de Madagascar - Ne tirez pas sur l’artiste Dupuis !
  • Tests Covid-19 - Attention aux faux négatifs !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un couple battant
    Le jeune couple ne se laisse guère abattre. Moralement et physiquement solides, le Chef de l’Etat et la Première dame tiennent bon et ce en dépit des attaques sordides.

A bout portant

AutoDiff