Publié dans Economie

« Miatrika Covid » - Un programme de formation au bénéfice de 10 000 acteurs du tourisme

Publié le mardi, 12 janvier 2021

Amélioration du capital humain. Le ministère des Transports, du Tourisme et de la Météorologie, en collaboration avec la Confédération du tourisme de Madagascar, lance « Miatrika Covid ». Il s’agit d’un programme visant à renforcer la capacité des acteurs œuvrant dans le secteur touristique à travers des formations. 

Financées à hauteur de 5 millions de dollars par le projet Pôle intégré de croissance (PIC), initié par la Banque mondiale, plus de 500 formations seront mises en œuvre pendant une année. Elles impacteront 10 000 personnes dans la Région de Nosy Be, Fort-Dauphin, Analamanga, Sainte-Marie, Antsiranana, Fort-Dauphin et Tuléar.

Les formations porteront sur l’entrepreneuriat, les langues, les métiers de base et l’informatique. Pour le cas du grand Tana, le lancement officiel du programme s’est tenu hier, tandis que le démarrage est prévu à la fin de ce mois. 5 000 personnes seront les bénéficiaires directs de 250 sessions de formation. 

Durant sa conférence de presse, le ministre de tutelle a mis l’accent sur les critères de sélection. « Les demandeurs doivent être des entreprises formelles, c’est-à-dire des entités ayant une autorisation appropriée d’exercer le métier. Les procédures d’inscription se font sur un site web dédié audit programme », souligne Joël Randriamandranto, n° 1 du département. 

En tout cas, les objectifs consistent à maintenir les emplois de base dans les entreprises du secteur touristique, ainsi qu’à renforcer la capacité de mobilité professionnelle des travailleurs. 

Solange Heriniaina

Fil infos

  • Vie politique - Le Malagasy Miara-Miainga en plein essor
  • Pression au sein de l’Exécutif - Mise à l’épreuve prolongée pour le Gouvernement Ntsay
  • Sénat - Imbiki Herilaza et Nicolas Rabemananjara, vice-présidents
  • Nombre excessif de collaborateurs - La HCC recadre les nouveaux sénateurs
  • Opposition au Sénat - « Une disposition illogique »
  • Contrat de location auprès de la compagnie STA - Démenti du ministère de l’Economie et des Finances
  • Etats – Unis - Investiture sous haute protection pour le Président Joe Biden
  • Campagne de reboisement 2021 - 75 000 hectares à couvrir d’arbres !
  • Chambre haute du Parlement - Razafimahefa Herimanana, élu président du Sénat
  • Secteur halieutique - Des investisseurs « abandonnés » implorent le ministère

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Esprit de fidélité
    L’état d’esprit, c’est la base de tout. Avoir un état d’esprit intègre, c’est mieux. Mais savoir entretenir, en soi, un esprit de fidélité, c’est excellent ! En ces temps-ci, il est très rare de rencontrer quelqu’un de fidèle surtout au niveau des dirigeants ou des leaders. La noblesse d’esprit basée surtout sur la fidélité se fait très rare voire introuvable. Le déclin de la mentalité sociale se fait sentir et se constate à vue d’œil. Il résulte de l’absence totale de l’esprit de fidélité dans les relations entre humains (entre amis, entre époux, entre dirigeants et administrés, etc.). Etre fidèle à son principe, à sa promesse ou à ses engagements devient, par la force du temps, chose obsolète ou révolue ! On a honte, parfois, d’être fidèle. La trahison sinon la traitrise ou la félonie règnent dans notre société, dans le pays. Trahir devient chose courante, une mode, une tendance …

A bout portant

AutoDiff