Publié dans Economie

Banque européenne d’investissement - Un financement axé sur la reconstruction des infrastructures routières à Madagascar

Publié le mercredi, 13 janvier 2021


Des actions en vue de la reconstruction des liaisons ferroviaires et des infrastructures routières dans la Grande île. Le Banque européenne d’investissement (BEI), à travers la délégation de l’Union européenne à Madagascar, a dressé un bilan de ses activités, hier. L’institution financière débloqué 386,5 millions d’euros de prêt pour soutenir les infrastructures à Madagascar, principalement dans le secteur des transports. Cette somme a surtout permis la réhabilitation des routes suite aux aléas climatiques subis par le pays au cours de l’année dernière. On peut citer entre autres la remise en état des liaisons de transport à Antananarivo, la modernisation des routes nationales comme la RN 6 et la RN 13, l’accès à deux ports majeurs sur le plan économique et celui industriel, respectivement au nord et au sud de Madagascar, ainsi que le projet Rocade. Les travaux de réparation visent à mieux protéger les infrastructures stratégiques contre de futures inondations et à favoriser l’adaptation à l’évolution du climat. « Ces nouveaux investissements, issus d’un partenariat solide entre Madagascar et l’Union européenne, renforceront la capacité du pays à lutter contre les aléas et le changement climatiques grâce à des infrastructures plus résistantes et une hausse de production d’énergies renouvelables. Le soutien de la Banque européenne d’investissement et de l’Union européenne a pour objectif d’améliorer les conditions de vie de la population malgache par une reprise économique plus rapide après les récentes catastrophes climatiques », a déclaré Giovanni Di Girolamo, ambassadeur et chef de la délégation de l’Union européenne à Madagascar.
Il faut savoir que les travaux de reconstruction sont assurés par l’Agence routière (AR), pour le compte du ministère des Travaux publics. Des tronçons routiers ont été remis en état et réparés afin de raccourcir la durée des trajets et d’assurer la durabilité des infrastructures. Ces travaux ont commencé à la fin de l’année 2018 et seront achevés ce mois-ci. Outre la réfection des routes, la rénovation des digues de protection contre les inondations est également en bonne voie.
Recueillis par Solange Heriniaina

Fil infos

  • Vie politique - Le Malagasy Miara-Miainga en plein essor
  • Pression au sein de l’Exécutif - Mise à l’épreuve prolongée pour le Gouvernement Ntsay
  • Sénat - Imbiki Herilaza et Nicolas Rabemananjara, vice-présidents
  • Nombre excessif de collaborateurs - La HCC recadre les nouveaux sénateurs
  • Opposition au Sénat - « Une disposition illogique »
  • Contrat de location auprès de la compagnie STA - Démenti du ministère de l’Economie et des Finances
  • Etats – Unis - Investiture sous haute protection pour le Président Joe Biden
  • Campagne de reboisement 2021 - 75 000 hectares à couvrir d’arbres !
  • Chambre haute du Parlement - Razafimahefa Herimanana, élu président du Sénat
  • Secteur halieutique - Des investisseurs « abandonnés » implorent le ministère

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Esprit de fidélité
    L’état d’esprit, c’est la base de tout. Avoir un état d’esprit intègre, c’est mieux. Mais savoir entretenir, en soi, un esprit de fidélité, c’est excellent ! En ces temps-ci, il est très rare de rencontrer quelqu’un de fidèle surtout au niveau des dirigeants ou des leaders. La noblesse d’esprit basée surtout sur la fidélité se fait très rare voire introuvable. Le déclin de la mentalité sociale se fait sentir et se constate à vue d’œil. Il résulte de l’absence totale de l’esprit de fidélité dans les relations entre humains (entre amis, entre époux, entre dirigeants et administrés, etc.). Etre fidèle à son principe, à sa promesse ou à ses engagements devient, par la force du temps, chose obsolète ou révolue ! On a honte, parfois, d’être fidèle. La trahison sinon la traitrise ou la félonie règnent dans notre société, dans le pays. Trahir devient chose courante, une mode, une tendance …

A bout portant

AutoDiff