Publié dans Economie

Artisanat - « Pok Pok » se lance à l’international

Publié le jeudi, 15 avril 2021

85 % du raphia dans le monde provient de Madagascar. Cependant, les fibres extraites de cette plante sont toujours traitées par d’autres pays. Un constat qui a donné envie Andrianina et Fitia Randriamifidimanana, les deux co-fondatrices de l’entreprise « Pok Pok » de renverser la tendance. Celle-ci fait rayonner le savoir-faire et les produits artisanaux malagasy à base de raphia sur la scène internationale. Leur site Internet a été lancé, jeudi dernier, afin de répondre aux commandes des clients étrangers. La pandémie ne représente pas un obstacle pour les deux jeunes femmes. Au contraire, elles voient du potentiel dans le marché. « Cette année, nous nous ouvrons à de nouveaux horizons et lançons notre e-shop à l’international. Avant la pandémie, nous avions reçu des commandes venant des pays étrangers, pour ne citer que la France et l’Angleterre. Mais nos principaux clients viennent des Etats-Unis, ce qui représente une opportunité car 85 % des Américains ont accès à l’Internet. Grâce à ce site web, nous pouvons recevoir des commandes venant de tous les autres coins du monde sans aucune limite », explique Andrianina Randriamifidimanana.

Pour ajouter de la valeur à leurs produits, les deux co-fondatrices de la marque adoptent une démarche éthique. « Nos teintures exclusives sont certifiées Oeko-tex.  Elles sont non toxiques pour l’environnement et la peau. L’eau usée permet de faire pousser les arbres », souligne-t-elle.

Créée en 2012, la marque « Pok Pok » propose des pièces entièrement fabriquées à la main, alliant techniques traditionnelles et créations contemporaines afin de magnifier les héritages de la culture malagasy. La nouvelle collection met plus en valeur les femmes. L’objectif consiste à les faire briller par leur dignité, leur résilience, et rendre hommage aux reines qui ont façonné la Grande île.

Solange Heriniaina





Fil infos

  • Colloque sur le grand Sud - Un grand pipeline d’eau à construire et 700km de routes à réhabiliter
  • Epidémie de  Covid-19 _ Reconduction de l’état d’urgence sanitaire - Assouplissement des mesures sanitaires - Défilé militaire dans les 6 Chefs-lieux de province
  • Parlement africain - Le parlement européen doit éviter de s'impliquer dans la crise entre le Maroc et l'Espagne
  • Taolagnaro - Un colloque régional pour résoudre les problèmes du Grand Sud
  • Gifi Madagascar - Grande affluence des clients dès l’ouverture
  • Président Andry Rajoelina à Ivato - « Passons outre les divergences politiques pour arriver au développement »
  • Vatovavy et Fitovinany - La 23è Région prend forme
  • Prix des PPN - Festival de surenchères dans les marchés
  • Transport aérien - ADEMA reprend du poil de la bête
  • Covid-19 - Ruée vers le vaccin

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un signal fort !
    Le Chef de l’Etat Rajoelina Andry a rendu visite la Commune rurale d’Ivato ce jeudi 10 juin. Un passage éclair mais très lourd en symbole ! C’est la première fois dans les annales de la République qu’un Président a bien voulu courber l’échine et descendre pour rendre visite une Commune rurale fief de l’opposition. Le premier magistrat de ladite Commune appartient au parti très engagé au camp d’en face.

A bout portant

AutoDiff