Publié dans Economie

Relance du tourisme à Madagascar - « L’Etat a déjà pris les bonnes initiatives » dixit le GEM

Publié le jeudi, 12 août 2021

Le tourisme figure parmi les sinistrés de la crise sanitaire engendrée par la pandémie de coronavirus. A cet effet, tous les opérateurs réclament aujourd’hui la réouverture des frontières aériennes pour que le secteur puisse enfin reprendre. Pour le Groupement des entreprises de Madagascar (GEM), cette éventualité est envisageable mais sous certaines conditions.

« L’Etat a déjà pris les bonnes initiatives en favorisant l’accès aux vaccins pour les opérateurs dans les zones touristiques telles que Nosy Be ou encore Sainte-Marie. Et cette action devrait être renforcée. C’est une manière de protéger en premier lieu les opérateurs mais aussi de rassurer les touristes que la Grande île est une destination sécurisée en matière de normes sanitaires. Mais en contrepartie, tous les touristes entrant dans le pays doivent également être vaccinés », a soutenu Thierry Rajaona, président du Groupement des Entreprises de Madagascar. Ce responsable a notamment pris comme référence l’Egypte. Dans ce pays, l’Etat a en effet obligé tous les opérateurs à se faire vacciner pour que le pays puisse ouvrir ses frontières le plus vite possible. Ainsi, l’Egypte compte déjà actuellement 500 000 touristes par mois. Cette mesure est donc envisageable afin de permettre au secteur touristique de se remettre à flots. Mais tout doit se faire dans la réflexion.

Rova Randria

Fil infos

  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu
  • Norbert Lala Ratsirahonana - “ Non à l’impunité ! ”
  • Gouverneur de Betsiboka - La lutte contre le grand banditisme érigée en priorité

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • L’inévitable rappel !
    La Présidence fonce dans le tas. Conscient du degré alarmant du laxisme dans certains secteurs de l’administration, le sommet de l’Etat se décide, enfin, à prendre la situation en main. Un ministre fait même l’objet d’un rappel à l’ordre de la Présidence. Il fallait à tout prix prendre le taureau par les cornes.

A bout portant

AutoDiff