Publié dans Economie

Salon international de l'habitat - Toute la chaîne opératoire au rendez-vous

Publié le jeudi, 07 octobre 2021

Du 04 au 07 novembre prochain, le Salon international de l'habitat entamera sa 23ème édition. Et comme à chaque année, toute la chaîne opératoire sera au rendez-vous, et ce malgré la crise sanitaire par laquelle est passé le pays. « Les visiteurs pourront alors découvrir des entreprises de construction, des vendeurs de matériaux, des paysagistes pour les espaces privés mais également urbains, des agences immobilières et bien d'autres domaines liés à la filière habitat.

Ambitieuse dans ses objectifs, cette manifestation économique sera résolument en mode solution et chaque citoyen pourra y trouver « brique pour sa maison » et se construire un patrimoine au profit de sa famille et de sa descendance » explique Michel D. Ramiaramanana, président du comité d'organisation de l'événement. Toujours envisagée sous le prisme GO GREEN, cette prochaine édition sera également l'occasion de présenter toutes les initiatives tant publiques que privées en matière de construction de logement, de création de nouvelles villes et de vision en matière d'infrastructure qui soit bénéfique au plus grand nombre. « En tout cas, cette ultime édition s'inscrira également dans la dynamique d'un redémarrage économique et se propose de faire une démonstration de conviction collective du secteur BTP - animé par les groupements professionnels - à être un acteur de référence dans l'émergence de la vie économique de Madagascar », note le responsable de l'événement. Ainsi, les organisateurs se préparent d'ores et déjà afin d'offrir une présentation totalement moderne et inédite à Madagascar qui ne manquera pas d'attiser la curiosité d'un public que nous savons attentif à une évolution positive de son environnement urbanistique.

Rova Randria

Fil infos

  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales
  • Montée des eaux à Antananarivo - Le BNGRC pris de court ?
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés - « Nous devons rester unis dans les moments difficiles »
  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !
  • Inondations des plaines d’Antananarivo - 53,2 milliards d’ariary investis en 2017-2020
  • Montée des eaux à Antananarivo - Les remblayages illicites pointés du doigt
  • Décès du Général de corps d’armée Herilanto Raveloharison - La République perd un grand serviteur

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un front de trop !
    Alors que les dirigeants du pays s’affairent à affronter l’urgence sanitaire et l’urgence de la reforestation, deux urgences nationales, voilà qu’une troisième urgence nationale pointe son nez : la montée des eaux. Bref, le régime se trouve en face de trois fronts de guerre qu’il faille attaquer en simultané. Evidemment, il faut avoir la tête posée et les reins solides. En somme, c’est l’avantage pour un pays d’avoir un dirigeant jeune en pleine possession de ses facultés intellectuelles et physiques.

A bout portant

AutoDiff