Publié dans Economie

JIRAMA  - Fin de l’auto-relevé « obligatoire » 

Publié le dimanche, 17 octobre 2021

Première décision prise par le nouveau directeur général par intérim de la Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA). Le lendemain de sa cérémonie de passation, Rivo Radanielina a de suite effectué une descente à son agence à Ambatonakanga, avec Solo Andriamanampisoa, président du conseil d’administration de la JIRAMA et Andry Ramaroson, ministre de l’Energie et des Hydrocarbures. Cette descente a été pour le responsable une occasion de faire le point sur les actions à engager pour améliorer la qualité des services offerts aux clients.

« Le relevé d’index par les releveurs de la JIRAMA va reprendre à partir de maintenant. Les clients qui préfèrent l’auto-relevé peuvent toutefois, continuer à le faire. Dans tous les cas, un contrôle de relevé sera effectué tous les trois mois pour s’assurer que tout soit normal » explique le DG de la JIRAMA, samedi dernier, suite à cette descente.

Plusieurs abonnés ont poussé un ouf de soulagement suite à cette décision prise par le responsable. Une grande majorité des clients de la compagnie étaient exaspérés par ces auto-relevés. « En premier, j’ai du mal à lire mes factures alors qu’il faut aussi y rajouter la lecture de mon compteur. Et en second plan, même si je fournis mon auto-relevé à temps et comme il faut, la JIRAMA m’envoie toujours des factures approximatives. A quoi bon que j’envoie mes auto-relevés dans ce cas ? Mon vrai problème aujourd’hui est que mes factures ont particulièrement gonflé depuis l’application de cette démarche » se plaint Sylvia, une mère de famille. Même si l’auto-relevé convient pour certains abonnés, la majorité n’était pas à l’aise avec cette démarche, surtout que pour ces derniers, la JIRAMA les a indirectement obligés à faire leur auto-relevé. Cette première décision ravit déjà les clients, ils espèrent que d’autres suivront. 

« Jiro ho anao » 

Toutefois, comme l’a annoncé le premier responsable vendredi, la JIRAMA veillera à renforcer sa production en eau et électricité pour répondre aux besoins de ses clients. C’est dans ce sens donc que le projet « Jiro ho anao » est lancé. « L’amélioration et le renforcement des réseaux électriques seront accélérés. La mise en œuvre de ce projet consistera donc à la remise de kits solaires dans les zones non-desservies par les réseaux de la JIRAMA. Les localités entre autres Katsepy et le Sud du pays en seront les sites pilotes. Le projet entend ainsi distribuer 500 kits solaires dès cette année », explique Rivo Radanielina. Ce projet sera donc mené en parallèle avec ceux déjà en cours pour améliorer l’expérience client.

Rova Randria

Fil infos

  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales
  • Montée des eaux à Antananarivo - Le BNGRC pris de court ?
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés - « Nous devons rester unis dans les moments difficiles »
  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !
  • Inondations des plaines d’Antananarivo - 53,2 milliards d’ariary investis en 2017-2020
  • Montée des eaux à Antananarivo - Les remblayages illicites pointés du doigt
  • Décès du Général de corps d’armée Herilanto Raveloharison - La République perd un grand serviteur

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un front de trop !
    Alors que les dirigeants du pays s’affairent à affronter l’urgence sanitaire et l’urgence de la reforestation, deux urgences nationales, voilà qu’une troisième urgence nationale pointe son nez : la montée des eaux. Bref, le régime se trouve en face de trois fronts de guerre qu’il faille attaquer en simultané. Evidemment, il faut avoir la tête posée et les reins solides. En somme, c’est l’avantage pour un pays d’avoir un dirigeant jeune en pleine possession de ses facultés intellectuelles et physiques.

A bout portant

AutoDiff