Publié dans Economie

Autosuffisance alimentaire - Le programme « Fihariana » sur la ligne de front

Publié le vendredi, 17 juin 2022



En trois années d'existence, les impacts tangibles du programme national de l’entrepreneuriat « Fihariana » sur la vie des Malagasy le confortent dans ses activités allant vers une économie résiliente et une autosuffisance alimentaire. A l’occasion de la participation des représentants de ce programme à la conférence nationale portant sur ce thème, Valérie Zafindravaka, secrétaire exécutive du programme, a expliqué que « L’essence même de "Fihariana" est d'accompagner les agripreneurs malagasy. Grâce aux efforts soutenus des bénéficiaires et des partenaires techniques, une production supplémentaire annuelle de 38.265 tonnes de riz a pu être enregistrée. Des projets sont également en cours de réalisation pour les filières "sucre" et "arachide", respectivement à Vatomandry, Morondava et dans la Région d’Androy. La filière "manioc" présente également un potentiel indéniable en tant qu'alternative à la farine de blé. Ces filières sont prioritaires pour combler le gap entre la consommation nationale et la production locale ». Cette approche « chaîne de valeur » nécessite une consolidation à travers un maillage dense des petites ou moyennes structures productives et la coordination des activités des parties prenantes pour un résultat optimal. Le cas de la filière « lait » témoigne de l'importance de la cohésion entre « Fihariana » et ses partenaires. En effet, le programme intègre dans son appui technique la recherche de débouchés. La collaboration avec l'entreprise Socolait a nettement contribué à l'atteinte des objectifs du produit « Fanoro by Fihariana ».
Filière piscicole
En plus de présenter les réalisations en termes de contribution à l'autosuffisance alimentaire de Madagascar, « Fihariana » a profité de la conférence pour dévoiler son nouveau produit « Fia by Fihariana ». Fia a été conçu pour répondre aux besoins de la population malagasy en matière de consommation de viande. A travers ce produit, « Fihariana » finance l'élevage de tilapias et de carpes dans les Régions d’Itasy, Ihorombe, Sofia, Atsimo-Andrefana, Anosy, Amoron'i Mania, Menabe, Matsiatra-Ambony, Analamanga et Vatovavy. « Fia by Fihariana » se présente donc comme une alternative rentable au bénéfice des éleveurs et des consommateurs de viande. En réalité, Madagascar dispose d’une forte potentialité pour le développement de la pisciculture. Pourtant, à ce jour, ce secteur est sous-exploité dans le pays, faute de structuration et en raison de l’absence de formation et d’équipements de production. Pratiquée en étang ou en rizi-pisciculture, cette activité génère d’importants revenus pour les paysans et est une source d’entrée de devises grâce aux exportations. Quoi qu’il en soit, le programme « Fihariana » est convaincu que l'approche entrepreneuriale est un véritable atout pour matérialiser les richesses du pays.
Hary Rakoto

Fil infos

  • Grâce présidentielle - Remises de peine pour 11 316 détenus
  • Une jeune femme de 22 ans remporte un « trano mora » - « Je suis abasourdie »
  • Exportation de vanille - Des licences refusées pour non-rapatriement de devises
  • Vol d’or au ministère des Mines - Les responsables successifs s’en lavent les mains
  • Drame à Nosy Varika - Une mère de famille et ses fillettes meurent calcinées
  • Accident routier au fasan’ny Karàna - Un motocycliste broyé par un poids lourd
  • Autoroute Antananarivo - Toamasina Contrat signé incessamment
  • Assassinat d’une jeune fille à Moramanga - L’ex-petit ami à Tsiafahy
  • Commune urbaine d’Antananarivo - Un millier de caméras pour surveiller les rues de Tana
  • Tribunal de Nîmes - Un Malagasy condamné à 7ans d’emprisonnement pour agression sexuelle

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Identité nationale
    Que la fête commence ! Que les choses sérieuses débutent ! Bref, que le plat de résistance soit servi ! Le clou des cérémonies de la célébration de la Fête nationale arrive ce jour de 25 juin, la veille de la date du Soixante-deuxième anniversaire du retour à la souveraineté nationale. En effet, après avoir été colonisée pendant 64 ans, la Grande île accède le 26 juin 1960 à l’autodétermination.

A bout portant

AutoDiff