Publié dans Economie

Semaine mondiale de l’entrepreneuriat - Fihariana expose un bilan optimiste

Publié le jeudi, 17 novembre 2022

Fihariana, une solution économique à plusieurs niveaux. C’est de cette façon que les responsables du programme exposent les actions effectuées par Fihariana durant la semaine mondiale de l’entrepreneuriat (GEW 2022). Célébrée durant toute cette semaine, la GEW est un événement particulier pour Fihariana. En complément des différentes activités auxquelles Fihariana a été sollicité et invité, le programme a eu plusieurs opportunités de partager ses résultats et de réitérer sa volonté à faciliter l’accès au financement et d’octroyer les appuis aux entrepreneurs.

Les résultats sont, en effet, encourageants. Ils constituent le signe de la contribution de Fihariana dans le développement économique de Madagascar : 19 967 bénéficiaires, plus de 187 000 emplois directs et indirects créés et plus de 160 milliards d’ariary débloqués depuis 2019. Des solutions pour les ménages... Pour impacter positivement dans le quotidien des Malagasy, Fihariana se positionne en tant que pourvoyeur de solution économique en finançant les producteurs de PPN, notamment des filières : riz, arachide pour la production d’huile, canne à sucre pour la production sucrière et lait. Le programme, à travers l’appui financier et technique des entrepreneurs, participe ainsi à la réalisation des Velirano 9 « Autosuffisance alimentaire » et Velirano 6 « Emploi décent pour tous ». Pour combler le gap de production de riz, Fihariana continue à déployer son produit financier « Voka-bary », un prêt destiné aux agripreneurs et aux coopératives pour améliorer leur rendement jusqu’à 7t/ha. Ce produit est destiné aux Régions productrices en priorité, notamment dans l’Alaotra-Mangoro, Atsinanana, Analamanga, Betsiboka, Boeny, Menabe, Sofia, Vakinankaratra, Atsimo- Andrefana, Ihorombe , Amoron’i Mania , Melaky et Itasy. De même pour les industriels, la solution économique sous- entend également l’amélioration de la production locale. Fihariana a développé ses partenariats pour plus d’impacts, plus spécifiquement pour la filière arachide afin de produire de l’huile et répondre à la demande locale. Il en est de même pour la filière lait qui est en plein essor grâce au projet FANORO by Fihariana qui consiste à l’amélioration de la race bovine à Madagascar. La qualité du lait obtenu des vaches laitières importées a permis à certaines entreprises partenaires d’écouler de nombreux produits dérivés répondant aux besoins des consommateurs. Quant à la filière sucre, le projet de mise en place des usines sucrières à Vatomandry et à Morondava prend forme, en commençant par le financement des producteurs de canne à sucre. Il s’agit d’un travail de longue haleine mais la volonté des porteurs des projets, des entrepreneurs et surtout des partenaires confortent Fihariana dans sa contribution à la réalisation du Velirano 7 « Industrialisation de Madagascar ». La filière maïs est également une filière appuyée par Fihariana avec l’opérateur de marché partenaire Sahanala qui fournit les brasseries STAR. Par ailleurs, Valérie Zafindravaka, secrétaire exécutif du programme a appuyé un point précis et important sur le fait que « Fihariana continue de recevoir les demandes de financement. Et dans un esprit d’amélioration de nos services, un engagement qualité a été mis en place dans le traitement des dossiers. Fihariana se donne un délai de 72h au niveau de la centrale pour notifier les soumissionnaires sur la situation de leurs demandes ».

 

Hary Rakoto

Fil infos

  • Processus électoral - Le collectif de candidats continue son tour de « vil »
  • Paositra Malagasy et Colissimo - Un partenariat postal rétabli après 32 ans
  • PM Christian Ntsay - « L’élection est la seule issue conforme à la Constitution »
  • Ambatoloana Manjakandriana - Des trafiquants de palissandre arrêtés et emprisonnés
  • Election présidentielle - La communauté internationale insiste sur le respect des dates établies
  • Conjoncture politique - La HCC s’explique et rappelle à l’ordre 
  • Meurtre d’une mère et de son fils - Le père et deux autres complices en prison
  • Troubles et nouvelle crise politique - Le Freedom condamne les velléités des opposants
  • Décrochage du portrait officiel du Président Andry Rajoelina - L’incivisme à son paroxysme
  • Conjoncture politique - L’Opposition abat ses dernières cartes

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Il fait chaud !
    « Il pleut dans la rue comme il pleut dans mon cœur ». Cette célèbre phrase, tirée du poème de Jean Jacques Rousseau (1762), nous inspire. Il fait chaud dans le pays comme il fait chaud dans l’arène politique. En cette deuxième moitié du mois de septembre, la météo glisse tout doucement vers le chaud. La température monte de plusieurs crans. Le froid glacial de juin, juillet et d’août des Hautes terres centrales n’est qu’un mauvais souvenir. Les frileux retrouvent peu à peu leur joie de vivre. Mais attention, une autre adversité d’ordre climatique pointera son nez d’ici peu : la pluie ! Et soyons prêts à la recevoir. Le cauchemar des bas-quartiers sera de retour. Autorités et divers responsables doivent s’apprêter à « accueillir » les eaux. Le sinistre principe de travail, à savoir le « médecin après la mort », ne sera plus de mise ni toléré. Contrôle…

A bout portant

AutoDiff