Publié dans Economie

JIRAMA - Compagnies pétrolières - Les nouveaux contrats en cours de finalisation

Publié le mardi, 05 mars 2019

Renouvellement. C’est sur cette note que la Semaine de l’énergie s’est clôturée, au mois de février dernier. Effectivement, au cours des discussions, le ministère de l’Energie, de l’Eau et des Hydrocarbures a insisté sur la renégociation des contrats entre la JIRAMA et les compagnies pétrolières pour que chaque partie en sorte gagnante. « Une nouvelle négociation sera ainsi entamée le plus vite possible avec les différentes parties concernées. La majorité des fournisseurs de la JIRAMA ont déjà donné leur accord de principe, à l’exception d’une entreprise », avait annoncé Vonjy Andriamanga, ministre de l’Energie, de l’Eau et des Hydrocarbures, lors de la clôture de cet évènement. Suivant ce contexte, les nouveaux contrats sont donc maintenant en cours de finalisation.

« J’ai reçu tous les fournisseurs de la JIRAMA pour discuter des nouveaux contrats. Et malgré quelques réticences, ils sont tombés d’accord à l’unanimité. Les échanges devront se faire cette semaine. Et vendredi prochain, nous devrons signer de nouveaux contrats avec les fournisseurs », a exposé le ministre, hier, lors de l’ouverture officielle de la Semaine de l’eau.

Pour rappel, concernant cette renégociation, le ministère de l’Energie, de l’Eau et des Hydrocarbures veut adopter une nouvelle alternative, celle des « coûts complets ». Elle consiste surtout à mettre à la charge des opérateurs les différentes centrales thermiques. Les opérateurs prendront ainsi tout en charge, que ce soit l’entretien ou encore l’approvisionnement en carburants. Et les discussions se dirigeront dans ce sens, comme l’a maintenu Vonjy Andriamanga. « Nous avons annoncé dès le départ la mise en place des " coûts complets ". C’est déjà très clair auprès des fournisseurs de la JIRAMA. Donc, nous irons dans ce sens pour négocier et trouver un terrain d’entente entre les deux parties ». Et après la signature, ces nouveaux contrats seront donc appliqués dès la semaine prochaine.

Rova Randria

Fil infos

  • Pont d’Ampasika - L’infrastructure menacée par l’extraction de sable
  • Examen du CEPE - Une évaluation finale avant la session officielle
  • Stade « Barea » - Le Président Andry Rajoelina réussit son pari !
  • Météo de la semaine - Température minimale à 3° Celsius pour les Hautes terres
  • Appui supplémentaire pour le Sud de Madagascar - Les Etats – Unis offrent 40 millions de dollars
  • Lutte contre l’insécurité dans la Sofia - Le député Velontsara dénonce l’immixtion de politiciens
  • Maroc - Le retour des Marocains au pays facilité
  • Colloque sur le grand Sud - Un grand pipeline d’eau à construire et 700km de routes à réhabiliter
  • Epidémie de  Covid-19 _ Reconduction de l’état d’urgence sanitaire - Assouplissement des mesures sanitaires - Défilé militaire dans les 6 Chefs-lieux de province
  • Parlement africain - Le parlement européen doit éviter de s'impliquer dans la crise entre le Maroc et l'Espagne

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Le PAC fait-il peur ?
    Le Pôle anti-corruption (PAC) sème-t-il la terreur quelque part ? A en croire certaine manigance orchestrée autour d’une proposition de loi 01-2020 PL échafaudée et soumise à l’Assemblée nationale, on s’interroge légitimement. Modifiant et complétant certaines dispositions de la loi n° 2016-021 portant règlementation du fonctionnement du PAC, elle inquiète.

A bout portant

AutoDiff