Publié dans Economie

Secteur financier - La première banque mobile pour les petites entreprises

Publié le mardi, 04 juin 2019

« Hafa mihitsy ! » Se rapprocher un peu plus de chaque client, plus particulièrement les très petites et moyennes entreprises (TPME). C’est dans cette optique que la BNI Madagascar a décidé de lancer hier, sa nouvelle marque dédiée à la microfinance, « KRED », à la gare de Soarano. En fonction de l’évolution de l’économie du pays, en constituant « KRED », la banque a ainsi souhaité pondre une institution correspondant aux besoins et aux attentes des TPME. « Pour cela, notre équipe commerciale sera sur le terrain en permanence.

Nous viendrons directement à la rencontre de nos clients pour leur proposer les solutions financières les plus adéquates avec une promesse de réponse rapide. Notre bureau sera ainsi chez nos clients », soutient Bernardin Zafindratsilikana, business development manager de « KRED » lors du lancement officiel, en présence du ministre de l’Economie et des Finances, Richard Randrimandranto ainsi que celui de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, Lantosoa Rakotomalala, sans oublier la Commission de supervision bancaire et financière (CSBF) et ses partenaires. KRED sera ainsi la première banque mobile pour les petites entreprises malagasy. En plus, cette nouvelle gamme collabore de près avec Mvola pour la mise en place du concept de « banque digitale ».

« La mobilité de nos collaborateurs est synonyme de gain de temps important pour nos clients. Et avec Mvola, ce gain de temps est encore renforcé vu que nous permettons à notre clientèle d’entrer en contact, de recevoir son crédit et de le rembourser depuis son téléphone portable 7 jours sur 7 », estime Dolly Rakotosamizanany, customer services manager de cette nouvelle marque.

En tout cas, les avantages ne s’arrêtent pas là.

« Pour accentuer leur développement, les clients de KRED pourront profiter d’un accès privilégié aux offres les plus compétitives de la BNI Madagascar avec des taux d’intérêt de 4 % moins chers. A noter que KRED a été créée pour contribuer efficacement à la promotion de l’entrepreneuriat à l’échelle nationale, tout en boostant les différentes filières économiques encore sous exploitées et créant des emplois », souligne Adrian Chindris, directeur général adjoint de la banque. Toutefois, étant déjà opérationnelle depuis quelques mois, KRED a déjà séduit de nombreux clients dans les grandes villes du pays telles que la Capitale, Antsirabe mais aussi Toamasina et Fianarantsoa. Et elle compte bien en séduire d’autres.

Rova Randria

Fil infos

  • Nécrologie - Le Père Sylvain Urfer décède en France à l’âge de 80 ans
  • La Vérité de la semaine
  • Lutte contre la Covid-19 - Les mesures prises par Madagascar font école
  • Projets de développement - Le Président sollicite le soutien et l'expertise allemande
  • Le Gouvernement Ntsay face aux députés - Les sujets socio-économiques au menu !
  • Approvisionnement en eau à Antananarivo  - La qualité et la distribution reviendraient à la normale
  • Destruction de forêt - Six individus déférés à Moramanga
  • Hausse des cas de Covid-19 - Des gouverneurs bousculent les mauvaises habitudes
  • Restrictions mondiales liées à la Covid-19 - L’assistante d’Antonio Guterres annule sa mission à Madagascar
  • Marc Ravalomanana - Précampagne sous couvert de redynamisation

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • La CENI opérationnelle !
    Enfin, les neuf nouveaux membres de la CENI entrent en fonction. Comme l’exige la loi, ils ont prêté serment devant la Cour suprême ce mercredi 1er décembre et ce en présence du Chef de l’Etat Rajoelina Andry et du ministre de la Justice Imbiky Herilaza.Arrivés au terme de leur mandat, les anciens commissaires électoraux durent plier bagage. Me Hery Rakotomanana et son équipe cèdent la place à Dama Andrianarisedo Retaf Arsène, Randrianarivonantoanina Tiana Ifanomezantsoa, Ravalitera Jacques Michael, Andriamazaray Andoniaina, Razafindrabe Guy Georges, Abdallah Houssein, Razafimamonjy Laza Rabary, Fidimiafy Roger Marc, Ralaisoavimanjaka Andriamarotafikatohanambahoaka. Victime de certain dysfonctionnement dans le mécanisme interne, l’ancienne Instance d’Alarobia chargée d’organiser les élections à Madagasikara avait dû se débattre durement pour esquiver les boulets rouges de certains acteurs politiques. Me Rakotomanana dut user de son talent d’Avocat pour plaider la cause de ses anciens confrères. Il fallait défendre à tout prix l’intégrité et la crédibilité de…

A bout portant

AutoDiff