Publié dans Economie

Cartographie - Disponible en GPS à la fin de cette année

Publié le mercredi, 12 juin 2019

Modernisation. La cartographie mue avec l’arrivée de la nouvelle technologie.  Dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de la topographie, l’Autorité nationale en matière de cartographie et d’informations géographiques a fait savoir, hier, les touches d’innovation apportées dans la mise à jour des cartes de Madagascar. En effet, la topographie actuelle requiert la précision  qui entre dans le cadre de l’amélioration des infrastructures. A noter que la localisation part d’un point pour maintenir les mêmes coordonnées afin d’éviter les erreurs dans la mise en place d’une infrastructure. Dorénavant, cette institution utilise des appareils sophistiqués. Les informations seront facilement consultables grâce à un GPS différentiel.

« Nous utilisons un GPS bifréquence afin de maintenir les coordonnées et la précison de 7 cm. Cela évite ainsi l’empiètement des plans. Nous avons aussi mis en place un réseau radiogésique. Ce système gardera la même échelle sur tous les points » décrit Rahajanirina Michelle, chef de service au sein de l’Autorité.

Ce changement apporte une amélioration dans le domaine de l’économie notamment le tourisme. « Nous allons recueillir toutes les données issues du ministère du Tourisme. Nous allons ensuite insérer toutes les informations concernant le secteur dans une base de données. Grâce au GPS, les touristes trouveront facilement les sites tout en sachant les routes qui y mènent. Les touristes n’auront plus à amener un grand papier partout où ils vont comme auparavant, il suffit seulement qu’ils regardent sur leur téléphone. Etant donné que la nouvelle plateforme est bien précise, les usagers ne risquent plus de faire des erreurs. Ils arriveront facilement à leur destination »,  continue-t-elle.

A titre d’information, le réseau radiogésique comporte vingt-trois points. Il ne reste plus que deux points à mettre en place dans la région du Sud. D’ailleurs, l’Autorité nationale en matière de cartographie et d’informations géographiques termineront bientôt leurs programmes puisque toutes les cartes seront mises à jour cette année.

Solange Heriniaina

Fil infos

  • Débordement du barrage d’Antelomita - Evacuation immédiate des riverains de l’Ikopa
  • Dégâts des intempéries sur la Route nationale - Les stocks de carburant suffisants pour la Capitale
  • Rajoelina dans les bas-quartiers - Le courant passe toujours !
  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales
  • Montée des eaux à Antananarivo - Le BNGRC pris de court ?
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés - « Nous devons rester unis dans les moments difficiles »
  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Transparence oblige !
    L'autre fois, il a été question que nous jugions impérieux de livrer à travers la colonne ci-présente un sujet responsable : l'obligation à l'austérité. Un concept qui fâche mais c'est un passage obligé vers la bonne gouvernance. Autrement, la culture de la tempérance, de la sobriété et de la modération doit être inculquée à tous les niveaux du pouvoir. Il fut un temps où l'on avait inculqué aux élèves de l'Ecole officielle, l'ancêtre de l'Ecole primaire publique (EPP), en cours d'instruction civique, la notion de « tempérance », de « sobriété » et de « modération ».

A bout portant

AutoDiff