Publié dans Economie

Foire internationale de l’Agriculture-Agribusiness-Agroalimentaire - 600 stands à visiter

Publié le mercredi, 11 septembre 2019

Grande ouverture ! La 3ème édition de la Foire internationale de l’Agriculture-Agribusiness -Agroalimentaire (FIA) débutera aujourd’hui à la Zone Forello Expo sise à Tanjombato. Durant les quatre prochains jours, tous les acteurs concernés de près ou de loin par la filière agricole vont échanger leurs idées et leurs points de vue tout en exposant leur savoir-faire et leurs produits. Rejoignant le succès des deux précédentes éditions, cette fois-ci les organisateurs sont déjà enthousiastes, surtout qu’ils ont une fois de plus réussi à réunir le plus grand nombre d’acteurs, allant du secteur privé au secteur public, de la plus petite à la plus grande entreprise, sans oublier les partenaires techniques et financiers.

L’événement sera alors composé de 600 stands à découvrir, avec un espace extérieur spécialement aménagé pour l’occasion. Ce lieu sera notamment dédié à l’élevage que ce soit bovin, porcin, caprin ou encore l’aviculture. Pour cette année, exceptionnellement, un premier espace hippique a été élaboré pour les amoureux des chevaux. « Ce chiffre constitue aujourd’hui un record absolu du nombre de stands érigés pour une manifestation économique à Madagascar », s’enthousiasme Michel D. Ramiaramanana, président du comité d’organisation de l’événement.

Améliorer la production

La FIA est aussi une occasion pour débattre des différentes problèmes et solutions à mettre en place pour pouvoir améliorer la quantité mais surtout la qualité de la production. Il ne faut pas oublier que le pays s’est posé comme objectif de devenir autosuffisant en matière d’alimentation. Le comité d’organisation de cet évènement, en collaboration avec le ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, ont donc prévu d’organiser un certain nombre d’ateliers et de conférences focalisés sur les sujets les plus prioritaires. « La FIA a comme principe de mettre en relation tous les acteurs de la filière agricole afin de conjuguer les efforts vers l’atteinte des objectifs fixés. A travers ces rencontres, nous essayerons d’ouvrir chaque participant vers de nouvelles potentialités et opportunités tout à fait exploitables dans le pays », expose le directeur de cabinet du ministère. Pour aujourd’hui, les conférences seront organisées par le ministère. Elles tourneront ainsi sur les trois principaux secteurs de la filière agricole, à savoir l’élevage dont la filière viande bovine, la pêche avec le concept de l’agribusiness et enfin les opportunités d’affaires dans l’agriculture.

Rova Randria

Fil infos

  • Etat d’urgence sanitaire - Allègement du confinement à Analamanga - Rapatriement des Malagasy bloqués à l’étranger - Ouverture conditionnée de Nosy Be au tourisme international - Plan social pour les employés du secteur privé
  • Concentrateurs d’oxygène importés - Le Président réceptionne la première livraison à Ivato
  • Collectif des opposants - Un mouvement mort-né !
  • Coronavirus - Le Président met l’accent sur l’objectif « zéro décès »
  • La presse en deuil - Décès de Salomon Ravelontsalama
  • Lutte contre la Covid-19 - Quid du sens de la responsabilité citoyenne ?
  • Nouvelle organisation pour le « Vatsy Tsinjo » - Du porte-à-porte pour renouveler la liste des bénéficiaires
  • Ministère de l'Economie et des Finances - Sept nominations dont un directeur du budget
  • Lutte contre la Covid-19 - Dix concentrateurs d’oxygène remis à Fianarantsoa par le Chef de l’Etat
  • Double explosion à Beyrouth - Une ressortissante malagasy parmi les victimes

La Une

Editorial

  • Vision accessible !
    Il est permis d’espérer ou, pourquoi pas, de rêver. Le Président Rajoelina partagea sa vision de la gestion de la pandémie de Covid-19. Il annonça publiquement, avec enthousiasme et surtout avec une forte dose de confiance à Toliary que le pays atteindra, d’ici quelques semaines, le cap du « zéro décès ». Pour certains, il s’agit d’un espoir qui fait vivre les imbéciles. Pour d’autres, un rêve sensé, réalisable.Le 28 août 1963, le jeune pasteur baptiste Martin Luther King, militant anti-ségrégationniste, fit savoir devant une foule de 250 000 âmes à Washington - sous l’ombre d’Abraham Lincoln, 16ème Président des Etats-Unis, père de l’abolition de l’esclavage - d’une vision de rêve qu’il a pour une Amérique de demain « I have the dream ! » En effet, Martin Luther King rêve d’une « Amérique fraternelle où Blancs et Noirs se retrouveraient unis et libres ». Des Blancs, férus de la…

A bout portant

AutoDiff