Publié dans Economie

Secteur financier - Paositra Malagasy rachète OTIV Boeny

Publié le lundi, 28 octobre 2019

Redressement. C’est ce qui résume l’accord conclu entre le ministère des Postes, de la Télécommunication et du développement du numérique (MPTDN) et le président du conseil d’administration ainsi que les administrateurs provisoires de la mutuelle OTIV Boeny. La cérémonie de signature s’est tenue hier à l’Hôtel Colbert Antaninarenina. Suite à l’impasse traversée par la mutuelle, cette opération de fusion-acquisition permet de regagner la confiance du client. «Lors du passage du Président de la République Andry Rajoelina dans  la capitale de Boeny, il a promis aux membres de l’OTIV Boeny de trouver une solution rapide et durable à leur problème. En effet, l’OTIV Boeny est en difficulté depuis 2016. A la fin de 2017, la Commission de supervision bancaire et financière (CSBF)  a décidé de changer les dirigeants de la mutuelle pour trouver les solutions rapides. Les 33 000 membres et clients de cette mutuelle sont en passe de perdre leurs dépôts à cause d’une mauvaise gestion et de détournement de fonds. Au terme de cet accord, la Paositra Malagasy s’engage à reprendre toutes les activités de l’OTIV Boeny. Les quinze caisses de l’OTIV seront désormais à la disposition des clients», annonce Christian Ramarolahy, ministre de tutelle.
 

Licence  de microfinance
 Grâce à cette fusion, Paositra Malagasy va devenir un acteur majeur dans l’inclusion financière.  Elle renforce ses activités en obtenant une licence de microfinance. « La Paositra Malagasy va offrir des crédits aux 33 000 clients de l’OTIV Boeny dans des conditions plus favorables grâce à un taux d’intérêt de 12%  alors que la pratique de la mutuelle tournait autour de 24 à 30% auparavant. Dans quelques mois, la Paositra Malagasy va élargir son offre à ses clients qui comptent environ 500 000 sur l’ensemble du territoire. Cette démarche s’inscrit également dans la participation au programme « Fihariana » concernant la facilitation de l’accès au financement», poursuit le numéro un du département lors de son allocution. A titre d’information, Paositra Malagasy est la seule institution financière avec un peu plus de 250 agences sur le territoire national.
 Recueillis par Solange Heriniaina

Fil infos

  • Débordement du barrage d’Antelomita - Evacuation immédiate des riverains de l’Ikopa
  • Dégâts des intempéries sur la Route nationale - Les stocks de carburant suffisants pour la Capitale
  • Rajoelina dans les bas-quartiers - Le courant passe toujours !
  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales
  • Montée des eaux à Antananarivo - Le BNGRC pris de court ?
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés - « Nous devons rester unis dans les moments difficiles »
  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Transparence oblige !
    L'autre fois, il a été question que nous jugions impérieux de livrer à travers la colonne ci-présente un sujet responsable : l'obligation à l'austérité. Un concept qui fâche mais c'est un passage obligé vers la bonne gouvernance. Autrement, la culture de la tempérance, de la sobriété et de la modération doit être inculquée à tous les niveaux du pouvoir. Il fut un temps où l'on avait inculqué aux élèves de l'Ecole officielle, l'ancêtre de l'Ecole primaire publique (EPP), en cours d'instruction civique, la notion de « tempérance », de « sobriété » et de « modération ».

A bout portant

AutoDiff