Publié dans Economie

« Open Sky » - Le domaine de l’aviation à la recherche de relèves

Publié le dimanche, 08 décembre 2019

L’Aviation civile de Madagascar (ACM) a organisé samedi dernier un salon des métiers de l’aviation au Canal Olympia Andohatapenaka. L’objectif consiste surtout à sensibiliser la nouvelle génération aux métiers de l’aviation. En effet, Madagascar a décidé d’ouvrir son ciel aux compagnies aériennes venant des quatre coins du monde. Cette initiative requiert alors la formation des relèves pour les années à venir. « L’Open Sky favorise l’arrivée des 500 000 touristes dans notre pays. Il est alors important de préparer des relèves dans le domaine de l’aviation.

L’Organisation de l’aviation civile internationale a également annoncé une pénurie de personnel qualifié pour l’industrie de l’aviation civile du fait de l’augmentation considérable du trafic aérien. C’est dans ce sens que nous organisons ce salon. Nous présentons aux jeunes les opportunités d’emploi dans ce secteur. En effet, l’aviation embrasse plusieurs secteurs notamment la mécanique, l’économie, la gestion, la communication, la météorologie et bien d’autres encore mais pas seulement les pilotes et les hôtesses de l’air.  Nous avons ainsi regroupé une vingtaine d’acteurs dans l’industrie aérienne comme les compagnies aériennes, les centres de formation, les centres de maintenance, les gestionnaires d’aérodrome, les fournisseurs de service pour qu’ils échangent avec les jeunes », explique Tovo Rabemanantsoa, directeur général de l’Aviation civile de Madagascar.

Cette année, le bilan s’avère positif dans le domaine de l’aviation pour notre pays. La connectivité a fortement augmenté. « Le siège au kilomètre offert c’est-à-dire le nombre de siège offert sur une ligne aérienne a augmenté de 50% tandis que les fréquences de transport aérien de 60% par rapport à l’année dernière », annonce le directeur.

Cette journée de l’Aviation civile internationale entre également dans le cadre de la célébration du 75eme anniversaire de la convention de Chicago. C’est une convention relative à l’aviation civile internationale. A noter que l’Aviation civile de Madagascar fêtera ses 20 ans l’année prochaine.

Solange Heriniaina

Fil infos

  • Covid-19 - Le rebond de l’épidémie à l’étranger doit interpeller les Malagasy
  • Session ordinaire de l’Assemblée nationale - Les dossiers transmis par la HCJ au menu
  • Tournée présidentielle dans le Nord - Sambava, premier bénéficiaire du CVO plus
  • Renforcement du système de santé à Madagascar - Deux hélicoptères médicaux de la Russie
  • Axe Ambilobe - Vohémar - L'inauguration prévue dans 8 mois
  • Arrestation du député Leva - Son épouse parlementaire en flagrant délit
  • Fin de mandat - Rivo Rakotovao rêve d’une prolongation utopique
  • Palais d’Anosikely - Des sénateurs récalcitrants veulent rester à tout prix !
  • Rapatriement - Arrivée d’une énième vague
  • Manifestation populaire à Vohilava - La CNIDH interpelle les autorités étatiques

La Une

Editorial

  • Dans le top 10
    L’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU) consacra la date du 15 septembre en « Journée internationale de la démocratie ». Madagasikara, pays membre, tenait à la célébrer et ce en dépit des restrictions imposées par la pandémie de Covid-19.En 2016, sur la base de « l’indice de démocratie », Madagasikara se positionnait au 103ème rang mondial sur 167 pays. En janvier 2020, selon le nouveau rapport établi par l’« Economist Intelligence Unit » (EIU), la Grande île a gagné 6 points, ce qui le place dans le top 10 des pays africains. A l’issue des élections de 2018-2019 et en se basant sur le processus électoral, Madagasikara s’est attribué la mention de « bon élève » et obtient la note de 7,92 sur 10 alors qu’entre 2009 et 2014, le pays avait en dessous de 4. Des progrès notables ont été constatés mais beaucoup d’efforts restent encore à…

A bout portant

AutoDiff