Publié dans Economie

Ravinala Airports - Une année performante résultante d’un travail d’équipe

Publié le mardi, 28 janvier 2020

Le cap d’un million de passagers atteint au mois de décembre dernier pour l’Aéroport international d’Ivato. Après une rétrospective de l’année 2019, Ravinala Airports, gestionnaire des aéroports d’Ivato et de Nosy-Be, s’est récemment fécilité de l’année performante qu’il vient de passer. Outre les chiffres encourageants enregistrés, le concessionnaire a également gagné les « Routes Africa Award 2019 ». « Ce prix, qui récompense les efforts de développement et le marketing dans la gestion aéroportuaire a contribué à l’aura de Madagascar sur la scène internationale. Grâce à la construction d’un nouveau terminal international, la croissance du trafic de 8% en 2019, et les 1 000 emplois directs et indirects créés depuis le début de la concession de Ravinala Airports en décembre 2016, l’aéroport d’Antananarivo a gagné ce trophée devant les aéroports du Soudan, d’Ouganda, de l’Angola et du Cap Vert » a précisé Patrick Collard, directeur général de Ravinala Airports, lors d’un bilan annuel durant la cérémonie dédiée à recomposer les collaborateurs de l’entreprise, avant d’ajouter que « dans tous les cas, ces chiffres sont historiques dans le domaine aéronautique malagasy, depuis 20 ans. Ces exploits sont le fruit d’un travail coordonné et acharné entre toutes les parties prenantes de Ravinala Airports ». 

Récompenses

Dans cet esprit, Ravinala Airports a ainsi organisé une cérémonie de  remise de médailles de travail, le 17 janvier dernier, pour féliciter les efforts de toute l’équipe et des plus anciens d’entre eux en particulier. Plus de 77 de ses collaborateurs de l’Aéroport d’Antananarivo ont ainsi été récomposés. Ce fut donc une occasion de mettre en lumière la place prépondérante que Ravinala Airports donne à ses ressources humaines, notamment l’effort porté à la formation. Pour l’année dernière, le budget alloué à la formation des collaborateurs de Ravinala Airports, à Madagascar mais aussi à l’étranger, a atteint les 539 millions d’ariary. En tout cas, c’est un investissement sur le long terme, surtout que cette année ne sera pas de tout repos, déjà avec l’ouverture du nouveau terminal international ou encore l’accueil de la conférence internationale aéronautique, AviaDev Africa 2020. Pour cette année, Ravinala envisage également de lancer sa propre fondation ainsi qu’une démarche d’acquisition des certifications ISO 9001 et 14001.

Rova Randria

Fil infos

  • Débordement du barrage d’Antelomita - Evacuation immédiate des riverains de l’Ikopa
  • Dégâts des intempéries sur la Route nationale - Les stocks de carburant suffisants pour la Capitale
  • Rajoelina dans les bas-quartiers - Le courant passe toujours !
  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales
  • Montée des eaux à Antananarivo - Le BNGRC pris de court ?
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés - « Nous devons rester unis dans les moments difficiles »
  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Transparence oblige !
    L'autre fois, il a été question que nous jugions impérieux de livrer à travers la colonne ci-présente un sujet responsable : l'obligation à l'austérité. Un concept qui fâche mais c'est un passage obligé vers la bonne gouvernance. Autrement, la culture de la tempérance, de la sobriété et de la modération doit être inculquée à tous les niveaux du pouvoir. Il fut un temps où l'on avait inculqué aux élèves de l'Ecole officielle, l'ancêtre de l'Ecole primaire publique (EPP), en cours d'instruction civique, la notion de « tempérance », de « sobriété » et de « modération ».

A bout portant

AutoDiff