Publié dans Editorial

Caravane de santé !

Publié le vendredi, 04 mars 2022

Caravane du salut ! Caravane de santé ! Les efforts des tenants du régime continuent. Il faudra bien veiller constamment aux petits soucis et aux grands maux des populations en détresse. Les cyclones tropicaux qui se sont succédé, presque en simultané, obligent les dirigeants du pays à se démener sans relâche afin d'être au chevet, à tout moment, des concitoyens victimes ou sinistrés. En effet, il fallait et faudra se soucier des besoins fondamentaux des gens sinon du peuple. C'est la noble tâche incombant à ceux ou celles qui ambitionnent de sauver son pays !

La caravane du salut ! Le Premier ministre, en personne, présida la cérémonie du lancement du convoi le 16 février dernier au Palais des sports Mahamasina. Il s'agissait d'une caravane de 15 camions de type « poids lourds » pour acheminer des vivres, dans le cadre des « Vatsy Tsinjo », à destinations de Vatovavy, Fitovinany, Amoron'i Mania, Matsiatra Ambony, Atsimo-Andrefana, les Régions les plus touchées par le passage du cyclone tropical Batsirai.

Quinze jours après, le régime lance de nouveau, par le biais de l'Association Fitia , une autre caravane qui cette fois-ci va s'occuper de la santé des populations meurtries par le caprice de Batsirai et d'Emnati, ces cyclones tropicaux particulièrement violents et dangereux.

Mialy Rajoelina, la Première dame, fidèle à son principe et toujours animée par des soucis pour le petit peuple, veille au grain de la santé de ses concitoyens en particulier les femmes et les enfants. Ainsi, elle donne le coup d'envoi de la caravane de santé en partenariat avec des acteurs de bonne volonté. Il s'agit d'une caravane médicale qui, comme son nom l'indique, s'occupera de la santé de base des populations victimes de Batsirai et de Emnati. 

Dans un premier temps, la caravane sillonnera les Régions Vatovavy, Fitovinany et Atsimo-Atsinanana fortement frappées par les cyclones tropicaux Batsirai et de Emnati et qui nécessitent des actions urgentes surtout dans le domaine de la santé publique. 

Selon la déclaration de la Première dame, présidente de l'Association Fitia, les actions d'urgence s'orientent principalement vers les consultations médicales, la vaccination, le planning familial, la dentisterie, le dépistage du cancer du col de l'utérus, la gynécologie et pour la première fois, le dépistage du diabète et son traitement. A voir de près ces domaines d'action, en premier lieu, force est de constater que l'épouse du Président se soucie réellement des problèmes majeurs de la population dont, entre autres, la santé. Elle cible le point focal de la santé publique. La femme et les enfants se trouvent au centre de ses préoccupations et à travers elle, le régime Orange tout entier surtout en cette période de crise de tout genre. 

Son époux de Président de la République ne compte pas laisser son bâton de pèlerin. Il sillonne le pays en particulier les régions durement touchées. Il ne suffit pas d'acheminer des aides, il va falloir aussi organiser sur place la reconstruction. D'Anosibe an'Ala à Antanambao Manampotsy, des localités isolées, Rajoelina s'efforce en sa qualité de Raiamandreny de réconforter la population, de remonter le moral des troupes et également de démarrer la reconstruction du pays. Le Gouvernement conduit par le Premier ministre se mobilise aussi à fond. 

Ndrianaivo

Fil infos

  • Maharante Jean de Dieu - Un présumé auteur de détournement accueilli comme un VIP
  • Massacre à Iabohazo-Farafangana - Le chef de bande éliminé
  • Tanamasoandro-Tsimahabeomby - L’abattoir aux normes inauguré
  • Circulation dans la Capitale - 16 cas d’accidents mortels en un mois
  • Série de kidnappings - L’Alaotra-Mangoro toujours sur le qui-vive
  • Développement local - Descente du Premier ministre dans l’Atsimo-Atsinanana
  • 3e décennie du développement de l’industrie en Afrique - Le Président Rajoelina adoubé par l’ONUDI
  • Massacre à Farafangana  - 7 enfants tués à coups de couteau
  • Massacre à Ankazobe - Elimination d’un présumé meurtrier dangereux
  • Projet « cuisson propre et reboisement » - Andry Rajoelina et Abdulhamid Alkhaifa sur la même longueur d’onde
Pub droite 1

Editorial

  • Paradis des faux prophètes !
    La Grande île serait-elle l’endroit idéal pour l’épanouissement des activités des charlatans religieux ? En réalité, l’Afrique francophone et anglophone confondue est le dépotoir des faux prophètes !Un confrère titrait un jour son Edito « Les faux prophètes pullulent dans les rues ». Effectivement, le pays grouille d’escrocs qui s’autoproclament pasteurs et qui s’enrichissent sur le dos pauvres gens. Ce jeune vendeur d’appareils de sonorisation d’occasion dans les Arcades, au début des années 90, qui devient par magie pasteur. Trente ans après, il se trouve à la tête d’une puissante église nommée « Apokalypsy ». Mailhol André Christian Dieudonné, car il s’agit de lui, membre d’un nébuleux groupe « Eksodosy », ex- fidèle de l’église adventiste qui, par la suite, se dit prophète continue d’embobiner des milliers de fidèles malgré le ratage de sa prophétie annonçant qu’il sera Président de la République, selon la volonté divine, en 2013. Sa communauté…

A bout portant

AutoDiff