Publié dans Editorial

Ambitieux et combatif !

Publié le mardi, 22 novembre 2022

« L’argent, c’est le nerf de la guerre », affirme-t-on. Une guerre sans moyens matériels (finances surtout) suffisants est vouée à l’échec, à une défaite certaine.
Le grand argentier Rindra Hasimbelo Rabarinirinarisoa présente la loi de Finances initiale 2023 (LFI 2023) aux représentants du peuple de la Chambre basse et ceux de la Chambre haute. La ministre des Finances et du Budget (MFB) tente de défendre devant les députés et ensuite face aux sénateurs les tenants et aboutissants du projet de la LFI 2023. Un budget qui se veut être ambitieux et combatif afin d’atteindre l’émergence de Madagasikara.
L’art. 75 de la Constitution stipule que les deux Chambres parlementaires se réunissent en deux sessions ordinaires, la première, le premier mardi du mois de mai, la seconde, le troisième mardi du mois d’octobre dont l’ordre principal consiste à l’adoption de la Loi de Finances. Le projet de la LFI 2023 se trouve déjà entre les mains des députés depuis l’autre semaine. D’ailleurs, il est accessible à travers le site Internet du ministère. La LFI 2023 établit au moins VI grands axes selon les priorités définies par le Gouvernement.
Vive ambition de relance économique pour l’émergence de Madagasikara. La LFI 2023 dans l’objectif majeur voulu par le régime Orange de relancer l’économie nationale prévoit sur le plan fiscal d’exonérer et d’exempter. Des mesures incitatives en direction des investissements privés. Des recommandations inscrites lors du « Forum national des investissements » en octobre.
Les mesures courageuses cadrent aussi à booster les projets des tenants du pouvoir à renforcer l’autosuffisance, entre autres, alimentaire, des produits de première nécessité et industrielle. Une ambition et un combat que le Président Rajoelina tient à cœur.
La LFI 2023 prévoit également le renforcement de la politique économique axée sur la transition énergétique. Ibidem, ambition et combat voire défi à long terme auquel le jeune visionnaire locataire d’Iavoloha compte réellement relever.
Parallèlement aux mesures incitatives, exonérations et exemptions, le Gouvernement prévoit aussi à revoir à la hausse les taxes aux produits pétroliers de l’ordre de 20 % vers le second semestre de 2023. Mais elle sera effective au cas où la situation le permet. En tout cas, le régime veut améliorer ses revenus. A travers ce projet de budget, l’Exécutif entend fixer un objectif de croissance à 4,9 %. C’est une ambition et un combat, bref un défi de taille que les dirigeants aux cravates Orange se lancent pour atteindre au final l’émergence de la Grande île dans le cadre du Plan émergence Madagasikara.
Mais l’axe fondamental vers lequel la LFI 2023 tend essentiellement repose sur le volet social et sécuritaire. Un thème très cher au numéro Un du pays auquel le Velirano vise à accompagner jusqu’à terme. En effet, la LFI 2023 prévoit de revoir à la hausse la masse salariale des agents de l’Etat au moins à 12 %. Elle prétend aussi augmenter l’effectif des fonctionnaires à recruter. L’éducation, la santé et la sécurité publique en particulier et les FDS en général rafleront la mise. Sur les 9 498 nouveaux postes budgétaires, 3 943 seront attribués à l’éducation, 500 à la santé, 712 à l’enseignement technique, 1 270 à la justice et 1 150 à la sécurité publique, etc.
Quelle ambition ! Et de quel combat le régime Orange se livre-t-il !
Ndrianaivo

Fil infos

  • Affaire Ketakandriana Rafitoson/GEL - Immixtion étrangère au parfum de litchi 
  • Série d’inaugurations - Le Président de la République gâte Manakara
  • Anisha - Séjour compromis en France 
  • Antoko Hiaraka Isika - Les citoyens sensibilisés à s’inscrire sur la liste électorale à Manjakandriana 
  • Les actus en bref
  • Partenariat public-privé - Pharmalagasy intéresse les Egyptiens
  • Dénonciation calomnieuse et dénigrement - Plainte contre la responsable de Transparency Madagascar
  • Pêche et aquaculture artisanales - Importance reconnue
  • JIRAMA - Les ingérences du ministère dénoncées par l’intersyndicale
  • Lancement de la campagne de litchi - Première soirée sur les chapeaux de roues

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Brillante étoile !
    Anisha a remporté la manche. Ce samedi 26 novembre lors de la finale de la Xème saison de la « Star Academy 22 », la Malagasy Anisha a dominé et survolé la partie. D’une voix exceptionnelle, d’une prouesse extraordinaire, elle a envoûté le public. Artistes de renom d’ici ou d’ailleurs reconnaissent d’une seule voix qu’Anisha dispose en elle un immense talent. L’ensemble de la diaspora malagasy établie en France se donne le cœur et la main pour la soutenir jusqu’à la fin. Louis, Enola et Léa, les autres finalistes ce samedi soir, n’ont pu rien faire.

A bout portant

AutoDiff