Publié dans Politique

Affaire des bonbons sucettes à 8 milliards d’ariary - Plusieurs hauts responsables du MENETP placés sous MD

Publié le vendredi, 19 juin 2020


Déférés au Parquet du Pôle anti-corruption des 67Ha hier, huit personnes dont des hauts responsables au niveau du ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et professionnel (MENETP), des complices et des fournisseurs ont été placés en détention préventive, a-t-on appris de sources judiciaires.
Les enquêtes liées à la lutte contre la corruption ont visiblement repris. Le Bureau Indépendant anti-corruption (BIANCO) vient d’achever les investigations dans le dossier concernant deux marchés lancés par le MENETP pour l’achat de bonbons pour un montant de huit milliards d’ariary et pour l’achat de savons de ménage et de bidons jaunes pour une valeur de cinq milliards d’ariary. Le dossier a alors été transmis au Pôle anti-corruption.
Selon une source proche du dossier, huit personnes dont de hauts cadres du MENETP et des fournisseurs ont été présentés au juge d’instruction près ladite juridiction. D’après les informations, mise à part l’ancienne ministre de l’Education nationale, le directeur général de l’Education fondamentale et de l’Alphabétisation (DGEFA), le directeur chargé des Affaires administratives et financières (DAF), la Personne responsable des marchés publics (PRMP) seraient impliqués dans l’affaire. D’autres noms sont également cités dans les enquêtes diligentées par le BIANCO, à savoir des responsables des entreprises qui ont bénéficié de ces marchés ainsi que d’autres complices qui ont permis la commission de ces infractions de grande envergure.
Ils ont été auditionnés pour des soupçons d’abus de fonction, de favoritisme, de corruption passive et active, de faux et d’usage de faux. Il s’agirait de l’affaire scandaleuse d’achat de bonbons sucettes pour 8 milliards d’ariary pour le compte du ministère de l’Education nationale. Cette affaire qui avait défrayé la chronique en fin du mois de mai dernier avait manifestement entraîné le limogeage de la ministre par le Président de la République, au début de ce mois. Outre le montant de la marchandise, les contours de l’attribution du marché de gré à gré avait attisé les soupçons.
D’après les explications, l’intervention des responsables compétents auraient empêché le paiement des dépenses qui auraient toutefois bel et bien été engagées par le ministère. Et ce, avant que les responsables auprès de ce département ne fassent machine arrière sous le poids des tensions occasionnées par le scandale. Un rétropédalage qui est arrivé trop tard car les procédures de la prestation ont été bel et bien entamées. D’ailleurs, les fournisseurs ont déjà livré une bonne partie des marchandises.
La Rédaction


Fil infos

  • Députés de Madagascar - Rien que des faveurs personnelles
  • Visite à Ambatondrazaka - Andry Rajoelina encourage les écoliers
  • Création de nouvelles Régions - Le plateau de Mahafaly et le Mangoro dans la liste d’attente
  • Région Alaotra Mangoro - Le Président Andry Rajoelina honore ses promesses
  • Dépenses inutiles - L'Assemblée nationale sous le feu des critiques !
  • Secret du vote aux sénatoriales - Une seule et unique urne par District
  • Découpage territorial - Ikongo, Vohipeno et Manakara inséparables
  • Organisation des Jeux des îles de l'océan Indien 2023 - La candidature malagasy discréditée par les « zalous »
  • Code municipal d’hygiène - Sensibilisation et éducation du citoyen avant tout
  • Mairie d’Antananarivo - Des élus oublient leur principale mission

La Une

Editorial

  • Jeu interdit !
    A quoi joue-t-on là-haut ? Immaturité politique ou gaminerie mal assimilée ! En tout cas, quelque chose pas très catholique du moins déconcertant se produit dans les rangs des dirigeants du régime en place. Totalement inconscients de l’impact nocif de leurs actes, certains s’amusent à s’adonner à un certain jeu dangereux, guerre entre frères d’armes. Non seulement un jeu dangereux mais plutôt interdit. Des observateurs avisés redoutent l’éclatement.

A bout portant

AutoDiff