Publié dans Politique

Région Vakinankaratra - Les promesses du Président Andry Rajoelina se concrétisent

Publié le vendredi, 28 août 2020

Le Président Andry Rajoelina est en visite dans la Région Vakinankaratra depuis hier. Ce déplacement est l’occasion pour le Chef de l’Etat de constater de visu l’avancée des projets de développement engagés dans cette Région. Des projets qui font partie des promesses de campagne du Président à la population du Vakinankaratra et qui consistent à la construction de nombreuses infrastructures. Pour entamer ce programme chargé, l’homme fort du pays a inauguré le nouveau bureau de la Direction régionale de la sécurité publique (DRSP) à Mahazoarivo Nord. Il s’agit d’une grande première pour la Police nationale qui se dote ainsi de son premier bureau « manara – penitra » depuis 60 ans d’indépendance.

 

Cette infrastructure s’étend sur 1200m2 et comporte un étage. Elle est composée de 22 bureaux ainsi que de 4 cellules de détention avec une distinction particulière pour les hommes, les femmes et les mineurs. Plusieurs branches sont rassemblées au sein de ce bureau dont la Police économique, la Police judiciaire, la Police des mœurs, la Police des affaires financières  ainsi que les ressources humaines. A l’instar du Vakinankaratra, les 21 autres Régions de la Grande île seront dotées de bureaux du même genre.

Le développement continue

La mise en place de cette infrastructure est donc la preuve que les activités liées au développement ont suivi leur cours malgré la crise sanitaire à Madagascar. Le Président Andry Rajoelina l’a d’ailleurs souligné clairement dans son discours. « Nous pouvons actuellement constater l’avancée des nombreuses constructions à Antsirabe comme l’Université manara – penitra », a indiqué le Chef de l’Etat. En effet, les jeunes bacheliers sont contraints de quitter la ville d’Eaux pour rejoindre Fianarantsoa ou Antananarivo afin de poursuivre leurs études supérieures.

Le Président a profité de l’occasion afin de réitérer ses promesses pour la mise en place d’autres infrastructures au profit de la population du Vakinankaratra comme des logements sociaux accessibles aux plus vulnérables, ainsi qu’une maison d’accueil destinée à héberger les personnes âgées qui n’ont pas de famille. Le Chef de l’Exécutif a également promis de soutenir la réhabilitation de l’EKAR Miaramasoandro à Antsirabe.

Programme chargé

Après l’inauguration du bureau de la Sécurité Publique, le Président a pris la direction du centre – ville d’Antsirabe pour s’enquérir de l’avancée des travaux de réfection des routes qui mènent vers la route nationale n°7 en direction d’Ambositra. Ces travaux ont été entamés depuis le 11 août dernier après les consignes du Président. Les ouvrages s’étendent sur 7km avec des réfections en pierres et goudron.

A l’instar des employés de la Capitale, ceux des entreprises privées dans le Vakinankaratra ont aussi bénéficié du « Tsinjo Fameno » qui se traduit par un crédit accordé par la CNAPS sans taux d’intérêt. Des travailleurs du collège luthérien de Mangarivotra et de Saint-Vincent de Paul se sont vu remettre symboliquement des chèques au cours d’une cérémonie tenue à l’école luthérienne Farimbona.

Le Président a aussi procédé à la pose de la première pierre pour la construction d’un abattoir aux normes à Tsivatrinikamo Avaratr’i Star conformément à la demande du maire de la ville d’Eaux. La journée marathon à Antsirabe du Président a continué par une visite au Centre hospitalier de référence régional du Vakinankaratra. Le Chef de l’Etat a rencontré les membres du personnel soignant pour apporter de l’encouragement et leur remettre des indemnités en guise de motivation. Il a aussi remis des véhicules 4x4 équipés sous-forme d’ambulance pour transporter les malades. Le numéro « un » du pays a clôturé sa première journée de visite dans le Vakinankaratra par sa présence à la cérémonie de sortie de promotion des élèves de l’Académie militaire d’Antsirabe.

La Rédaction

Fil infos

  • Stade Barea - Une avancée impressionnante des travaux
  • Les réserves d’eau d’Andekaleka à sec - Plusieurs quartiers dans le noir
  • Sècheresse - Une responsabilité collective
  • Base Toliara - Le manque de communication comme problème de fond
  • Mutinerie à la prison de Farafangana - Le ministre de la Justice donne carte blanche aux sénateurs
  • Période de sécheresse intense - Tout l'océan Indien touché!
  • Mise en place d’une commission d’enquête au Sénat - La dernière tentation de … Rivo Rakotovao & Co
  • Projets présidentiels en éducation - 15 écoles « manara - penitra » opérationnelles, 59 autres à construire !
  • Education, violences sur les mineurs, Kere, … - Le Président Rajoelina répond aux questions d’une trentaine d’enfants
  • Problèmes d’approvisionnement en eau de Fianarantsoa - Les solutions urgentes instaurées

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Elu ou nommé, faux débat !
    Ces derniers temps, à l’approche des sénatoriales, les esprits s’échauffent et les faux débats pullulent. A mesure que la date du 11 décembre se précise, les fumées noires qui s’échappent du volcan en éveil alourdissent et noircissent l’atmosphère. On étouffe.A l’allure où vont les choses de la politique, les poids lourds de l’opposition risquent fort de se retrouver à la touche. En s’élargissant davantage, la plate-forme acquise à la cause défendue par le jeune président Rajoelina Andry Nirina occupera le terrain. La hantise de l’exclusion déclenche chez les activistes du RMDM une hystérie. A eux s’ajoutent les ténors du Groupe de Panorama dont la traversée du désert risque de se prolonger indéfiniment. Et alors, tous les moyens sont bons pour tenter de déstabiliser le pouvoir. L’entame de la campagne électorale, depuis hier 19 novembre, fait monter d’un cran la tension. Aussi étrange qu’inquiétant soit-il mais vrai, un certain remous s’invite…

A bout portant

AutoDiff