Publié dans Politique

Ministre Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo - Des résultats palpables

Publié le vendredi, 25 décembre 2020

L'année 2020 a particulièrement marqué le pays à cause de la pandémie de coronavirus. Mais cette situation désastreuse n'a pas empêché la ministre de la Communication et de la Culture de se distinguer à travers ses diverses réalisations grâce à une bonne gestion financière.

 

L'année 2020 est considérée par certains comme la pire année de l'histoire du pays à cause de la pandémie de coronavirus. La ministre de la Communication et de la Culture Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo est la preuve vivante et indéniable de cette force de résiliation des malagasy. Même  si la pandémie de Covid-19 a fait des ravages à travers le pays, le ministère qu'elle a dirigé a su aller de l'avant, enchaînant les réalisations non seulement dans la Capitale mais surtout dans les régions.

La clé de cette réussite est une bonne gestion financière des deniers publics. La ministre a su gérer les fonds alloués au ministère de la Communication et de la Culture, comme une bonne mère de famille, afin de réaliser les travaux dictés par le « Velirano » du Président de la République.

La réalisation la plus probante est la réhabilitation totale du Rova de Madagascar. Cette réhabilitation a traîné des pieds depuis son incendie et le Président Rajoelina a confié, au lendemain de son accession à la magistrature suprême, à ce département ministériel les travaux titanesques pour que le Rovan'Antananarivo retrouve son lustre d'antan. Mission accomplie par l'équipe du ministère de la Communication et de la Culture, 25 ans après, le Palais symbole de la souveraineté nationale renaît de ses cendres.

A Toamasina, une grande maison historique pour la ville de Toamasina mais laissée à l'abandon depuis plus de quatre décennies a été réhabilitée.  C'est la Maison Nathan devenue, grâce à l'initiative de la ministre Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo, le musée Vavitiana à Toamasina. Des palais royaux dans les régions ont également été réhabilités comme c'est le cas de trois palais dans la province de Fianarantsoa ainsi que le Rova d'Antongona. Toujours dans le domaine de la culture, la toute première Académie Nationale des Arts et de la Culture (ANAC) verra d'ici peu le jour. Sise à Ambohitsorohitra, en contre bas du Palais présidentiel, la grande bâtisse est en cours de finition et permettra aux jeunes d'assouvir leurs passions dans le domaine culturel.

La mise en place des maisons de la communication et de la culture figure également dans la liste des réalisations du ministère. Chaque province aura sa part.

En cours de construction pour certaines, en attente d'inauguration pour d'autres, Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo a réalisé en moins de deux ans, là où ont pataugé ses prédécesseurs à ce poste ministériel. 

Fil infos

  • Préfet de police d’Antananarivo - Le territoire de son ressort
  • Ministère de la Culture et de la Communication - Un tremplin vers la professionnalisation des artistes
  • Election du président de la Confédération africaine de football - La honte pour l’Afrique !
  • Construction illicite - Un Nabab nargue la Mairie d’Antananarivo
  • Indisponibilité de Soamandrakizay - Tant pis pour l’Opposition
  • Conseil des ministres - Le président de l’Université de Toamasina limogé
  • Etudes universitaires - L'époque où les bourses n'étaient pas systématiques !
  • Caisse de retraites civiles et militaires - Un déficit de 213 % l'année dernière
  • Barea de Madagascar - Ne tirez pas sur l’artiste Dupuis !
  • Tests Covid-19 - Attention aux faux négatifs !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un couple battant
    Le jeune couple ne se laisse guère abattre. Moralement et physiquement solides, le Chef de l’Etat et la Première dame tiennent bon et ce en dépit des attaques sordides.

A bout portant

AutoDiff