Publié dans Politique

Assemblée nationale - Deux nouveaux députés à l’Hémicycle de Tsimbazaza

Publié le mercredi, 13 janvier 2021


La HCC a proclamé la vacance de poste du député Neypatraiky André Rakotomamonjy, élu à Ihosy. Il a été élu sénateur de Madagascar lors des dernières élections sénatoriales. Son suppléant, Bismark Mong Man le remplace à Tsimbazaza.
La Haute Cour constitutionnelle a pris son troisième arrêt hier. Il s’agit de l’arrêt n° 03-HCC/AR du 12 janvier 2021 portant constatation de vacance d’un siège. Elle a été en effet saisie par la présidente de l’Assemblée nationale, Christine Razanamahasoa aux fins de constatation de vacance de siège du député élu à Ihosy, Région Ihorombe, Neypatraiky André Rakotomamonjy.
Selon la Cour d’Ambohidahy, « Neypatraiky André Rakotomamonjy a été élu sénateur de Madagascar, membre du Sénat suivant Arrêt n°01-HCC/AR du 7 janvier 2021 de la Haute Cour constitutionnelle ; qu’il y a donc lieu de constater la vacance d’un siège de député et de proclamer élu député de Madagascar le suppléant de la liste « Indépendant Patraiky Managnandro » de la circonscription électorale d’Ihosy, Région Ihorombe ».
Par la force des choses, Bismark Mong Man, suppléant de la liste « Indépendant Patraiky Managnandro » de la circonscription électorale d’Ihosy, Région Ihorombe « est proclamé élu député de Madagascar ». Il siègera ainsi à l’Hémicycle de Tsimbazaza jusqu’à la fin de la législature et prendra ses fonctions de député.
Décès
Outre le remplacement du député Neypatraiky pour cause d’élection, la HCC a également pris hier un autre arrêt. Cet arrêt porte également sur la constatation de vacance de siège de député, mais cette fois pour cause de décès. Le député IRMAR élu à Ankazobe, Région Analamanga est décédé, et qu’il y a lieu de procéder à son remplacement conformément aux prescrits constitutionnels.
La Haute cour a proclamé la vacance de siège et a proclamé député élu à Ankazobe, Région Analamanga, le suppléant sur la liste IRMAR, Rija Jean Rasoava Rakotoarisoa. Il remplace donc le député décédé et prendra également ses fonctions de député à l’Assemblée. Tout comme la nature, la politique a horreur du vide. Aucun poste ne doit rester longtemps sans remplaçant.

Fil infos

  • Vie politique - Le Malagasy Miara-Miainga en plein essor
  • Pression au sein de l’Exécutif - Mise à l’épreuve prolongée pour le Gouvernement Ntsay
  • Sénat - Imbiki Herilaza et Nicolas Rabemananjara, vice-présidents
  • Nombre excessif de collaborateurs - La HCC recadre les nouveaux sénateurs
  • Opposition au Sénat - « Une disposition illogique »
  • Contrat de location auprès de la compagnie STA - Démenti du ministère de l’Economie et des Finances
  • Etats – Unis - Investiture sous haute protection pour le Président Joe Biden
  • Campagne de reboisement 2021 - 75 000 hectares à couvrir d’arbres !
  • Chambre haute du Parlement - Razafimahefa Herimanana, élu président du Sénat
  • Secteur halieutique - Des investisseurs « abandonnés » implorent le ministère

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Esprit de fidélité
    L’état d’esprit, c’est la base de tout. Avoir un état d’esprit intègre, c’est mieux. Mais savoir entretenir, en soi, un esprit de fidélité, c’est excellent ! En ces temps-ci, il est très rare de rencontrer quelqu’un de fidèle surtout au niveau des dirigeants ou des leaders. La noblesse d’esprit basée surtout sur la fidélité se fait très rare voire introuvable. Le déclin de la mentalité sociale se fait sentir et se constate à vue d’œil. Il résulte de l’absence totale de l’esprit de fidélité dans les relations entre humains (entre amis, entre époux, entre dirigeants et administrés, etc.). Etre fidèle à son principe, à sa promesse ou à ses engagements devient, par la force du temps, chose obsolète ou révolue ! On a honte, parfois, d’être fidèle. La trahison sinon la traitrise ou la félonie règnent dans notre société, dans le pays. Trahir devient chose courante, une mode, une tendance …

A bout portant

AutoDiff