Publié dans Politique

Syndicat des paramédicaux - Appel à la reprise du travail à partir de ce lundi

Publié le vendredi, 19 février 2021

Le président du syndicat des infirmiers et sages-femmes de Madagascar, Jerisoa Ralibera, sur sa page Facebook, affirme que les négociations avec les directeurs généraux auprès de la Présidence se sont achevées sur une note positive.

Les procès-verbaux (PV) rapportant les trois points évoqués au cours des négociations ont été signés, dit-il. Les détails de ces PV seront présentés et expliqués aux membres par les responsables d’antennes et des bureaux régionaux du syndicat, poursuit-il, expliquant par ailleurs que ces PV ne peuvent pas être pris en photos et divulgués sur les réseaux sociaux. 

En tout cas, ce président syndical indique ainsi que les paramédicaux reprendront le travail à partir de ce lundi 22 février. Jerisoa Ralibera appelle néanmoins à rester attentif au début de la mise en œuvre des points négociés. Il annonce également la tenue prochaine d’un Conseil national. Il souligne par ailleurs que les paramédicaux sont invités à participer aux assemblées généraux d’antenne.

La Rédaction

Fil infos

  • Christian Ntsay - "La priorité de l'Etat est la population"
  • Ville de Moramanga - Parfum d’abus de fonction et de corruption
  • Vanille - Les fossoyeurs de la filière démasqués !
  • Pacte national pour l’alimentation et l’agriculture - Le Président Rajoelina convainc et obtient 534 millions de dollars des partenaires
  • Conjoncture politique - L’Opposition concocte un plan machiavélique
  • Sommet sur l’alimentation en Afrique - Le Président Rajoelina défend la cause des agriculteurs
  • Exportation de crabes - Redevances quadruplées en une année
  • Maroc - Le Parlement décide de reconsidérer ses relations avec le Parlement européen
  • Embardée d’un taxi-brousse sur la RN5 - Un bébé décède sur le coup
  • Présidentielle - Le vote de la diaspora malagasy se dessine

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Du déjà entendu !
    Redite. Ibidem. Récidive. La communauté internationale revient à la charge avec quelques nuances près. Une subtile note qui sonne après tout en litanie ou refrain du déjà entendu et qui, passez-nous les termes, frise à certains égards l’arnaque !SEM Arnaud Guillois, l’ambassadeur de France, en résidence à Antananarivo, au cours d’une conférence de presse tenue ce lundi 23 janvier à la Résidence de France, devait s’étaler au moins sur deux sujets essentiels relatifs aux défis et enjeux de l’année en cours. En fait, sur les deux thèmes majeurs évoqués à savoir l’élection (présidentielle) et les îles Eparses, Arnaud Guillois annonçait la couleur concernant la position officielle affichée par le Quai d’Orsay.De l’élection, notamment présidentielle, qui se tiendra normalement au cours du dernier trimestre de l’année 2023, l’ambassadeur Arnaud Guillois a bien voulu émettre son avis qui devait, soulignons-le encore une fois, légitimement refléter la position officielle de la France dont…

A bout portant

AutoDiff