Publié dans Politique

Lutte contre la Covid-19 - Des vacances de Pâques rallongées pour les écoliers

Publié le mercredi, 31 mars 2021


Alors que les vacances de Pâques 2021 doivent normalement se terminer le 11 avril, sauf erreur, l’Etat malagasy a annoncé hier la fermeture des écoles publiques à l’échelle nationale pour une semaine supplémentaire, suite aux nouvelles mesures et restrictions sanitaires. Les vacances de Pâques pour les écoles publiques dureront quinze (15) jours à partir de ce vendredi. Les écoliers ne reprendront donc le chemin des salles de classe que le 19 avril. Dans le contexte difficile actuel, l’Etat a également décidé d’octroyer deux semaines de break pour les étudiants universitaires. « Des vacances de quinze (15) jours sont également instaurées au niveau des Universités publiques à compter de la même date », indique le rapport de la réunion hebdomadaire.
Ces mesures font partie des mesures additionnelles prises par le Gouvernement pour tenter de freiner la propagation de la Covid-19. La stratégie et le plan de lutte contre ce virus ont été renforcés, selon le rapport du Conseil des ministres d’hier. Parmi les nouvelles mesures, l’Exécutif annonce également un nouveau système de prise en charge des patients, basé sur les symptômes de ces derniers. Ainsi, les malades présentant des formes légères seront pris en charge au niveau des Centres de Santé de base. Ceux qui présentent une forme modérée de la maladie, à Antananarivo, seront redirigés au niveau des Centres de traitement Covid-19, situés au Palais des sports et de la culture de Mahamasina, au Village Voara Andohatapenaka et au Mining Business Center ayant abrité le Centre de commandement opérationnel à Ivato. Les patients présentant une forme grave de la maladie sont invités à se présenter au niveau des centres hospitaliers universitaires, notamment en ce qui concerne Antananarivo.
Le Conseil des ministres rapporte également la décision de l’Etat de faire l’acquisition rapide de « générateurs d’oxygène » afin d’appuyer les générateurs déjà utilisés au niveau des hôpitaux accueillant des patients atteints de la Covid-19.  En outre, le rapport mentionne la réouverture du numéro 914 pour appeler la Brigade d’intervention spéciale chargée du suivi des patients atteints du coronavirus, laquelle sera dotée de plus d’ambulances pour le transport des malades vers les établissements hospitaliers. La tenue d’une campagne de désinfection de masse dans les lieux publics, menée par le ministère de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hygiène a également été annoncée.
Par ailleurs, les pharmacies sont autorisées à vendre « le protocole de traitement Covid-19 » directement aux particuliers, donc sans besoin de prescription médicale. L’utilisation de la gélule CVO Plus pour les patients reste prescrite.  En outre, les médecins du public et du privé sont invités à mettre en œuvre les « protocoles de soins » afin d’accélérer la prise en charge des patients présentant des symptômes, pour éviter la survenance des formes graves. Enfin, la Plateforme nationale de gestion médicale va être réactivée au niveau du Palais des sports et de la culture de Mahamasina, annonce le Conseil des ministres.
La Rédaction

Fil infos

  • Colloque sur le grand Sud - Un grand pipeline d’eau à construire et 700km de routes à réhabiliter
  • Epidémie de  Covid-19 _ Reconduction de l’état d’urgence sanitaire - Assouplissement des mesures sanitaires - Défilé militaire dans les 6 Chefs-lieux de province
  • Parlement africain - Le parlement européen doit éviter de s'impliquer dans la crise entre le Maroc et l'Espagne
  • Taolagnaro - Un colloque régional pour résoudre les problèmes du Grand Sud
  • Gifi Madagascar - Grande affluence des clients dès l’ouverture
  • Président Andry Rajoelina à Ivato - « Passons outre les divergences politiques pour arriver au développement »
  • Vatovavy et Fitovinany - La 23è Région prend forme
  • Prix des PPN - Festival de surenchères dans les marchés
  • Transport aérien - ADEMA reprend du poil de la bête
  • Covid-19 - Ruée vers le vaccin

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un signal fort !
    Le Chef de l’Etat Rajoelina Andry a rendu visite la Commune rurale d’Ivato ce jeudi 10 juin. Un passage éclair mais très lourd en symbole ! C’est la première fois dans les annales de la République qu’un Président a bien voulu courber l’échine et descendre pour rendre visite une Commune rurale fief de l’opposition. Le premier magistrat de ladite Commune appartient au parti très engagé au camp d’en face.

A bout portant

AutoDiff