Publié dans Politique

Crise sanitaire - Prolongation de l'état d'urgence - Fermeture de trois autres Régions avec Analamanga, Atsinanana et SAVA - Réouverture de Boeny et Nosy Be - Reprise des cours pour les élèves en classe d'examen

Publié le dimanche, 02 mai 2021

Poursuivre les efforts accomplis. Tel résume l'esprit dans la prise de décision de l'Etat face à la crise sanitaire actuelle. Le Président Andry Rajoelina a fait le bilan de la situation au cours d'une émission spéciale diffusée sur la chaîne nationale hier en présence de 4 membres du Gouvernement (le ministre de la Santé publique, le ministre des Transports, le ministre du Commerce et le ministre de la Communication). L'équipe de l'Exécutif a répondu aux questions de journalistes issus de la TVM et des stations privées.

« Toutes les décisions ont été prises dans l'intérêt de la population », a tenu d'emblée à souligner le Président de la République en faisant un tour d'horizon des deux quinzaines qui ont composé le mois d'avril. Il n'a pas manqué de reconnaître une certaine prise de conscience au niveau de la société qui a conduit à des résultats positifs après un mois. En effet, les statistiques témoignent une baisse des cas de contamination à la Covid-19 suite aux mesures prises au cours de ces dernières semaines.

Selon toujours les précisions du Chef de l'Etat, les Régions isolées sont sur le point de vaincre l'épidémie à l'instar de la Région de Boeny où est entré le variant sud - africain. Cette Région enregistre aujourd'hui un seul cas de contamination et une guérison de presque tous les patients. Idem pour la Région de Melaky et l'île de Nosy Be.

Baisse des cas des nouveaux cas mais…

Du point de vue national, une baisse progressive des nouveaux cas est observée. Si le pays comptait 7 226 nouveaux cas durant la semaine du 4 avril, le dernier bilan de la semaine du 19 avril au 1er mai fait état de 4 830 nouvelles contaminations. En revanche, les cas de guérison ont augmenté avec 6 265 personnes guéries contre 3 444 sur la même période.

Concernant les décès, le Président n'a pas manqué de présenter ses condoléances aux familles endeuillées tout en rappelant que l'épidémie a frappé toutes les couches sociales et tous les Corps de métier. Juge, ancien ministre, directeur de département, artistes, journalistes, fonctionnaires, Forces de l'ordre, simples citoyens figurent sur les listes des décédés. Parmi les plus jeunes des défunts, une jeune fille de 25 ans et un jeune homme de 32 ans, tandis que le plus âgé était un sénior de 86 ans.

En ce combat contre la Covid-19, le Président de la République n'a pas oublié d'adresser ses remerciements au personnel soignant, dont la grande majorité travaille avec dévouement ainsi qu'à la population d'Analamanga qui a respecté les mesures de confinement total durant le week - end et les Forces de l'ordre qui sont toujours sur le front.

Des déplacements illicites

Le Gouvernement a également pu tirer des leçons de ces dernières semaines. Il a été constaté que les Régions qui n'ont pas été isolées enregistrent une hausse de nouveaux cas comme c'est le cas pour le Vakinankaratra. Cette nouvelle vague de contaminations a été la conséquence de déplacement illicite des personnes malgré les interdictions établies. Par conséquent, à l'issue d'une consultation avec les chefs d'institution, l'Etat d'urgence sanitaire est maintenu sur l'ensemble du territoire pour les 15 prochains jours.

Les Régions d'Analamanga, d'Atsinanana et de SAVA resteront fermées au même titre que trois nouvelles Régions à savoir Vakinankaratra, Matsiatra- Ambony, Anosy à partir du mercredi 5 mai. Etant donné l'amélioration de la situation sanitaire, l'Etat décide l'ouverture de la Région de Boeny ainsi que de l'île de Nosy Be.

Dans le domaine de l'éduction, les élèves en classe d'examen retourneront en classe pour les Régions fermées tandis que les autres cours seront suspendus. Les écoliers, collégiens et lycéens reviennent en classe pour les autres Régions non concernées par les décisions de fermeture mais les églises et lieux de culte restent clos. Les autres mesures prises auparavant sont maintenues pour les restaurants, les bars, karaoké, etc.

Dix fois plus d'efforts pour la santé publique

Le Chef de l'Etat souligne que l'épidémie de Covid-19 a révélé le manque flagrant d'infrastructures sanitaires dans le pays. Selon les statistiques, la capacité d'accueil des malades de Covid-19 est de 548 malades pour tous les centres hospitaliers, d'où l'utilité de mise en place des centres de traitement à la Covid-19 qui a permis d'obtenir une capacité supplémentaire de 818 malades.

« La santé publique doit être une priorité et j'en ai fait un Velirano devant le peuple malagasy », rappelle le numéro un de l'Exécutif. Sur cette lancée, il annonce la construction en cours de 101 nouveaux CSB II dans tous les Districts dont une vingtaine sera inaugurée bientôt. A cela s'ajoute l'installation de 13 nouveaux hôpitaux manara - penitra dans plusieurs localités comme Ankilizato ou Manandriana, entre autres, en un an et demi.

Le Président assure que le régime multipliera ses efforts par dix pour améliorer la santé publique. Ainsi, il annonce la prochaine importation de scanners pour équiper les hôpitaux publics dans les Régions éloignées comme Taolagnaro, Nosy Be ou Antalaha. « L'heure est à la solidarité. Nous devons poursuivre les efforts déjà effectués et les responsables ont le devoir de corriger les failles », a - t - il conclu.

La Rédaction 

Fil infos

  • Colloque sur le grand Sud - Un grand pipeline d’eau à construire et 700km de routes à réhabiliter
  • Epidémie de  Covid-19 _ Reconduction de l’état d’urgence sanitaire - Assouplissement des mesures sanitaires - Défilé militaire dans les 6 Chefs-lieux de province
  • Parlement africain - Le parlement européen doit éviter de s'impliquer dans la crise entre le Maroc et l'Espagne
  • Taolagnaro - Un colloque régional pour résoudre les problèmes du Grand Sud
  • Gifi Madagascar - Grande affluence des clients dès l’ouverture
  • Président Andry Rajoelina à Ivato - « Passons outre les divergences politiques pour arriver au développement »
  • Vatovavy et Fitovinany - La 23è Région prend forme
  • Prix des PPN - Festival de surenchères dans les marchés
  • Transport aérien - ADEMA reprend du poil de la bête
  • Covid-19 - Ruée vers le vaccin

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un signal fort !
    Le Chef de l’Etat Rajoelina Andry a rendu visite la Commune rurale d’Ivato ce jeudi 10 juin. Un passage éclair mais très lourd en symbole ! C’est la première fois dans les annales de la République qu’un Président a bien voulu courber l’échine et descendre pour rendre visite une Commune rurale fief de l’opposition. Le premier magistrat de ladite Commune appartient au parti très engagé au camp d’en face.

A bout portant

AutoDiff