Publié dans Politique

Reportage « kere » sur France 24 - Le gouverneur de l'Androy exprime son indignation

Publié le mercredi, 23 juin 2021

Un reportage sur la famine dans le sud de Madagascar partagé par son propre auteur, la journaliste Gaëlle Borgia, a fait le tour des réseaux sociaux depuis le début de la semaine et alimente la polémique autour de la situation dans cette partie de l'île.

Un reportage dans lequel ladite journaliste qui se dit «  scandalisée » montre des habitants du Sud mangeant des « semelles de sandales » à base de peau de zébu selon ses termes et se hâte de déduire que la population d'Androy est contrainte de manger des chaussures pour survivre. La réaction ne s'est pas fait attendre du côté des autorités du Sud en la personne du gouverneur de la Région Androy, Soja Lahimaro, qui a émis une déclaration sur le sujet hier. Ce dernier a exprimé sa stupéfaction et son indignation en ayant découvert la publication de la correspondante de France24 et Tv5 Monde qu'il qualifie d'insultante.

« Le kere et la malnutrition qui sévissent dans le Sud de Madagascar ne doivent pas être un prétexte pour colporter des fausses informations et insulter la culture malagasy, surtout celle des Antandroy », souligne le gouverneur dans sa déclaration. Sur cette lancée, il porte à la connaissance de ladite journaliste que la peau de zébu, le bœuf traditionnel malagasy se cuisine comme les abats en France mais que les chaussures sont « fady ». Il se réfère toujours à la culture locale en déclarant qu' « on ne peut même pas piétiner une natte sur laquelle on mange avec une chaussure, de surcroît la manger. »

Enfin, ce haut responsable déplore que « pour exister publiquement, cette journaliste détourne la réalité jusqu'à insulter notre culture et s'appuie sur notre malheur pour tenter de briller ». Rappelons que depuis longtemps, ladite journaliste s'est fait connaître par ses nombreux reportages montrant à chaque fois, avec insistance voire avec exagération, des côtés sombres de Madagascar. Des reportages, selon certains observateurs, ont pour unique objectif de ternir l'image de la Grande île.

La Rédaction

Fil infos

  • Transport aérien - Madagascar Airlines renforce sa flotte avec un Embraer neuf 
  • Douane - Les trafics de matières nucléaires à la loupe
  • Ministre Tinoka Roberto - De l’huile sur le feu de la déception
  • Christine Razanamahasoa - Coup de couteau dans le dos de Rajoelina
  • Développement - « Madagascar peut dépasser ses voisins africains » selon la Banque mondiale
  • Forfait de Madagascar aux jeux de la CJSOI - Que les responsables soient sanctionnés !
  • Hajo Andrianainarivelo - «  L'une des mesures phares pour Madagascar, c'est d'établir une bonne gouvernance ! »
  • Drogue dure - La méthamphétamine s'achète à 150 000 ariary le gramme
  • Coupures incessantes de l’électricité - Les usagers de la JIRAMA se rebellent !
  • Grève du personnel du Sénat - L'adoption du projet de loi des Finances reportée
Pub droite 1

Editorial

  • Quid du sort de l’environnement !
    Le pays se dégrade. Un constat amer pour tout citoyen jaloux de l’avenir de la Nation. A en croire l’article dûment élaboré par notre confrère tout récemment « Destruction de l’environnement » (vendredi 2 décembre), la machine environnementale de la Grande île tourne à la vitesse marche arrière. Un article qui se doit vivement d’interpeller tous les acteurs de développement du pays dont entre autres les autorités publiques, les élus, la Société civile, les mouvements associatifs, les lanceurs d’information, les simples citoyens, la communauté de base, etc.

A bout portant

AutoDiff