Publié dans Politique

Réhabilitation du tronçon Ambanja – Antsiranana - Les travaux officiellement lancés par le Président Rajoelina

Publié le vendredi, 10 septembre 2021


La route nationale 6 reliant Ambanja et Antsiranana va retrouver une nouvelle jeunesse. Le Président de la République Andry Rajoelina a donné le premier coup de pioche des travaux de réfection de ce tronçon de route, hier. Une plaque commémorative de l’évènement a été révélée à cette occasion par le Chef d’Etat, en présence du Premier ministre, Christian Ntsay, le ministre des Travaux publics, Jerry Hatrefindrazana, l’ambassadeur de l’Union européenne, Giovanni Di Girolamo.
« Un grand jour pour la population de la partie nord de la Grande île », a commenté le Président, qui s’est félicité des retombées qu’apporteront cette infrastructure pour la partie septentrionale de Madagascar. « Goudronnée dans les années 80-90, cette route est actuellement complètement détériorée », a souligné Andry Rajoelina dans son discours.
« Le trajet Antsiranana Ambilobe d’une longueur de 173km se fait en 7h, celui entre Ambilobe et Ambanja de 100 km se fait en 4h, soit une moyenne de 25km/h », explique-t-il. Le Chef de l’Etat estime que quand les travaux seront bouclés, la durée du trajet entre Antsiranana et Ambilobe sera réduite de moitié. « La RN6 a longtemps fait souffrir ses usagers (…) Le moment est venue de la réhabiliter », a soutenu le Président Rajoelina.
Lui qui a par ailleurs tenu à souligner le rôle joué par le Premier ministre Christian Ntsay qui a suivi de près le dossier sur la réhabilitation de ce tronçon de route et permis son bouclage dans les meilleurs délais. La pose de la première pierre de ce chantier marque la concrétisation d’un projet de longue haleine. Plusieurs années ont été utiles entre les annonces et le démarrage officiel et effectif des travaux. Une réhabilitation qui apportera des retombées économiques et sociales pour la population de la Région Diana, créera des emplois et permettra le développement du tourisme, explique Andry Rajoelina.
Les travaux seront financés à hauteur de 235 millions de dollars par un prêt de la Banque européenne d'investissement et une subvention de l'Union européenne, selon les propos du Chef de l’Etat. La société Colas sera chargée des travaux. La portion de la RN6 à réhabiliter est longue de 233 km. Les travaux permettront à terme de réduire les temps de trajet, améliorer le transport de personnes et des marchandises, et faciliter le commerce et le développement d’activités économiques.
Au cours de sa première journée dans la Région Diana, le Chef de l’Etat a également lancé officiellement les travaux de construction de l’Akany Fitiavana, destiné à l’éducation religieuse et sociale des enfants. Il a également inauguré la route pavée à Morafeno, une portion de route de 640m dans le centre d’Antsiranana et effectué une visite au niveau de la SECREN. Des solutions ont notamment été évoquées pour renflouer ce fleuron de l’industrie malgache. 
La Rédaction

Fil infos

  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu
  • Norbert Lala Ratsirahonana - “ Non à l’impunité ! ”
  • Gouverneur de Betsiboka - La lutte contre le grand banditisme érigée en priorité
Pub droite 1

Editorial

  • L’inévitable rappel !
    La Présidence fonce dans le tas. Conscient du degré alarmant du laxisme dans certains secteurs de l’administration, le sommet de l’Etat se décide, enfin, à prendre la situation en main. Un ministre fait même l’objet d’un rappel à l’ordre de la Présidence. Il fallait à tout prix prendre le taureau par les cornes.

A bout portant

AutoDiff