Publié dans Politique

Axe Antananarivo-Toamasina - La circulation rétablie !

Publié le mardi, 25 janvier 2022

48 heures après, la circulation sur l’axe Antananarivo –Toamasina est rouverte grâce à une déviation provisoire. Pour rappel, suite aux intempéries, une buse sur la Route nationale 2 sur la portion entre Manjakandriana et Moramanga, a cédé sous la pression de l’eau. Un affaissement, sous forme de trou béant, s’est formé au beau milieu de la voie. 

En attendant que la voie soit rétablie à son état initial, une mesure d’urgence qui consiste à l’installation d’une déviation ainsi que la mise en place d’un pont Bailey au PK 108+600 à l’entrée de Moramanga a été décidée. Il s’agit d’une solution provisoire en attendant la réhabilitation du dalot emporté par les eaux. Le Premier ministre Christian Ntsay a fait le déplacement à Moramanga pour constater de visu les dégâts et trouver des solutions avec le ministre des Travaux publics, Jerry Hatrefindrazana. D’aucuns n’ignorent le rôle stratégique de cette RN2, si ce n’est que pour le transport des marchandises en provenance ou à destination du port de Toamasina. 

En tout cas, la déviation provisoire, mise en place par le ministère des Travaux publics, est opérationnelle depuis la matinée. Les premiers véhicules ont pu circuler sur cette infrastructure provisoire, en attendant le pont Bailey qui est en cours de montage. A l’exception des poids  lourds, les véhicules bloqués à cause de la coupure au PK 108 + 600 peuvent passer. Les camions de transport de carburant doivent ronger leurs freins pour quelques jours voire quelques heures seulement. 

Stocks de carburant suffisants

La réouverture de la route aux poids lourds permettra de résoudre les quelques perturbations dans le transport de carburant depuis la ville du Grand port vers Antananarivo. L’Office malagasy des hydrocarbures(OMH) a affirmé hier que 48 camions pleins de gasoil, soit l’équivalent de 1,5 million de litres, n’attendaient que la réouverture de la route pour « inonder » la Capitale ces prochaines heures. Pour le « super », ce sont 24 camions qui sont pleins, soit 800 000 litres, et en attente de cette réouverture de la circulation. Une quarantaine de camions vides sont également en partance vers Toamasina. 

Les responsables au sein de l’OMH de rappeler par ailleurs que malgré les difficultés d’approvisionnement de la Capitale ces derniers jours, les stocks sont suffisants dans les dépôts. Les réserves de carburant permettront d’approvisionner la ville des mille pour au moins deux semaines, selon des états qui ont été faits par l’OMH après les livraisons auprès des stations ainsi que dans les dépôts d’Alarobia et de Soanierana. Une quantité de carburant équivalente à 20 jours pour le super et 18 jours pour le gasoil est disponible en stock. 

« Aucun danger » n’est par ailleurs à craindre « pour le moment » en ce qui concerne le ravitaillement des villes d’Antsirabe, Fianarantsoa, Morondava et Manakara dont l’approvisionnement s’effectue par camion depuis Toamasina. Selon les précisions, pour Fianarantsoa, le stock disponible suffit pour au moins 12 jours. Pour Antsirabe, le stock est suffisant pour 13 à 14 jours. Enfin, Morondava dispose de plus de 100 jours de stock en super et 17 jours de gasoil. Toliara dispose de 21 jours minimum de stock. Enfin, les approvisionnements ont été continus pour les localités dont le ravitaillement ne dépend pas de la RN2.

La rédaction

Fil infos

  • Coopération - Des émissaires de la JICA à Ambohitsorohitra
  • Révélation au procès de Mbola Rajaonah - L’Etat spolié de 125 milliards d’ariary
  • Décentralisation - Beaucoup de Communes en infraction
  • Travailleurs migrants - Régulation stricte des sorties du territoire
  • Fihariana - Intervention d’experts en génétique pour la filière laitière
  • Président Rajoelina à Ihosy - « Un homme politique pense aux élections, un homme d’Etat pense aux futures générations »
  • Blocage des routes à Taolagnaro - Des agents des Forces de l’ordre séquestrés puis relâchés
  • Désinformation - Des outils de vérification à la portée de tous
  • La « Vérité » de la semaine
  • Réhabilitation de la RN13 - Feu vert de l’Union européenne !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Le jeune prodige !
    Phénomène Oboy ! Quart de siècle tapant, Oboy séduit mieux encore et enivre les jeunes. A travers ses textes et de par son style, Oboy est unique en son genre. Succès phénoménal en France et sur le plan international, le jeune prodige force l’admiration mais également suscite la jalousie ! En effet, Oboy fait des jaloux même dans son propre pays, Madagasikara. Son tout récent passage à Tanà explose l’enthousiasme et déchaine les fantasmes dans tous ses états. Oboy a fait vibrer le mythique Palais des sports et de la culture de Mahamasina.D’un parcours atypique, le jeune prodige gravite et entre, sans coup férir, dans la cour des grands. Né le 6 janvier 1997 à Madagasikara, Mihaja Ramiarinarivo de son nom d’Etat civil, Oboy grandit à Val-de-Marne, plus précisément à Villeneuve-Saint-Georges. Il se lance dans le rap, cette danse urbaine moderne en 2015, à l’âge de 18 ans. Très vite,…

A bout portant

AutoDiff