Publié dans Politique

RN13 - Le Président met fin au cauchemar du Sud

Publié le mardi, 14 juin 2022

Fin du calvaire ! D’ici quelques mois, le mauvais état de la RN13 fera partie du passé. Le Président Andry Rajoelina procèdera au lancement officiel des travaux de réhabilitation de cet axe routier qui a longtemps fait souffrir la population du Grand Sud et les autres usagers issus des Régions qui doivent emprunter cette route.

« Je suis lié par un pacte avec la population du Sud et il n’y a pas de place pour la déloyauté. Nous allons désormais concrétiser les promesses », a déclaré le Président de la République dans un message publié sur les réseaux sociaux hier. Une manière pour le Chef de l’Etat de souligner qu’il tient et honore ses engagements. Il a également annoncé son prochain déplacement dans le Sud à partir de vendredi afin de donner le coup d’envoi des travaux de réfection de cette route nationale. Ces ouvrages font partie des promesses du Président à l’endroit de la population locale et dont la concrétisation mettra fin au cauchemar de cette dernière. D’ailleurs, le Président avait même affirmé qu’il « ne fera plus de la politique », si jamais les travaux sur la RN13 ne débutent pas avant la fin de son mandat.

Pour sa première journée de visite, ce vendredi, le Chef de l’Etat sera à Ambovombe et enchaînera à Taolagnaro, dans la journée de samedi. A plusieurs reprises, le Président n’avait cessé de réitérer que les ouvrages routiers revêtent une importance capitale dans le processus de développement. Il y a près d’un mois, l’Union européenne a donné son feu vert pour les travaux de réhabilitation de la RN13, à travers l’avis de non objection émis par la Banque européenne d’investissement (BEI). A noter que la réfection du tronçon de la RN13 reliant Ihosy et Betroka sera financée par les fonds propres de l'Etat malagasy.

Sandra R.

 

Fil infos

  • Transport aérien - Madagascar Airlines renforce sa flotte avec un Embraer neuf 
  • Douane - Les trafics de matières nucléaires à la loupe
  • Ministre Tinoka Roberto - De l’huile sur le feu de la déception
  • Christine Razanamahasoa - Coup de couteau dans le dos de Rajoelina
  • Développement - « Madagascar peut dépasser ses voisins africains » selon la Banque mondiale
  • Forfait de Madagascar aux jeux de la CJSOI - Que les responsables soient sanctionnés !
  • Hajo Andrianainarivelo - «  L'une des mesures phares pour Madagascar, c'est d'établir une bonne gouvernance ! »
  • Drogue dure - La méthamphétamine s'achète à 150 000 ariary le gramme
  • Coupures incessantes de l’électricité - Les usagers de la JIRAMA se rebellent !
  • Grève du personnel du Sénat - L'adoption du projet de loi des Finances reportée
Pub droite 1

Editorial

  • Quid du sort de l’environnement !
    Le pays se dégrade. Un constat amer pour tout citoyen jaloux de l’avenir de la Nation. A en croire l’article dûment élaboré par notre confrère tout récemment « Destruction de l’environnement » (vendredi 2 décembre), la machine environnementale de la Grande île tourne à la vitesse marche arrière. Un article qui se doit vivement d’interpeller tous les acteurs de développement du pays dont entre autres les autorités publiques, les élus, la Société civile, les mouvements associatifs, les lanceurs d’information, les simples citoyens, la communauté de base, etc.

A bout portant

AutoDiff