Publié dans Politique

Massacre à Ankazobe - Elimination d’un présumé meurtrier dangereux

Publié le jeudi, 11 août 2022



De nouveau, la compagnie territoriale de l' Imerina centrale fait parler d'elle dans la traque des meurtriers des 33 villageois d'Ambolotarakely à Ankazobe, le 29 juillet dernier. Le 10 août dernier, les éléments de ladite compagnie ont abattu un autre meurtrier. En réalité, il s'agit d'un malfaiteur dangereux doublé d'un récidiviste notoire en matière d'acte de banditisme et surtout de kidnapping en zone rurale. Mais Lehaja, de son vrai nom Hajasoa Randriamady, la trentaine, c'est surtout aussi un des acolytes d’Iarisy, qui a perpétré l'hécatombe. Cette fois-ci, le commandement de cette compagnie s'était personnellement déplacé sur place, c'est-à-dire à Analaroa -Anjozorobe afin de superviser l'opération.  

Les faits. Vers 21h le 10 août dernier, la compagnie de Gendarmerie de l'Imerina centrale a été avisée par des personnes de bonne foi ou "Andrimasom-pokonolona" et autres quartiers mobiles, qu'un dahalo armé, un des acolytes d’ Iarisy, s'est réfugié dans les environs d'une zone de pâturages dénudés située entre Amboasary, Fokontany d'Ambohimanganjafy, Commune d'Analaroa, District d'Anjozorobe limitrophe de Maromehy, Fokontany de Mangatany -Avaratra, Commune rurale de Sadabe, dans le District de Manjakandriana, sur la route d'intérêt provincial ou RIP 19 menant vers Ambatomanoina, Anjozorobe. Selon la Gendarmerie, ayant battu en retraite, probablement après le verrouillage de toute cette zone par les gendarmes en opération dans le District d'Ankazobe, Lehaja a pris la fuite vers la Commune rurale d'Antanetibe- Anativolo avant de se réfugier dans la Commune rurale d'Analaroa, District d' Anjozorobe.
 
Sitôt avisés, 7 gendarmes de la brigade de Sadabe dirigés par le capitaine Toky, commandant de compagnie d'Imerina centrale, se sont rendus sur le lieu. Après une course-poursuite de plusieurs heures, un accrochage a eu lieu entre le malfaiteur susmentionné et les gendarmes, vers 5h30, le 11 août dernier dans le kizo d'Amboasary, Fokontany d' Ambohimanganjafy, Commune d'Analaroa, District d'Anjozorobe. Lors de cet échange de tirs, Lehaja a succombé sur le coup. Une arme de fabrication artisanale qu'il a utilisée a été saisie sur le lieu. Une machette a également été découverte sur le défunt.
Cet homme a surtout terrorisé les villageois habitant dans les parages en les extorquant et en les obligeant de lui collecter des vivres.   L'homme aurait connu de lourds antécédents. Selon les renseignements recueillis, ce natif d'Antanetibe -Anativolo a déjà écopé une peine d'emprisonnement ferme à la maison centrale d’Antanimora pour kidnapping et vol de bœufs, en 2020. De leur côté, la population et les élus locaux ont accueilli favorablement l'action du capitaine commandant la compagnie de Gendarmerie de l'Imerina centrale et de son équipe.
F.Roland

Fil infos

  • Cryptomonnaie africaine - Des souscripteurs de Madagascar victimes
  • Pollution - Antananarivo étouffe
  • Akamasoa - Inauguration de l’Institut d’Excellence culinaire Guillaume Gomez
  • Energie fossile - Les ressources locales remises en question
  • Drame familial - Il assassine froidement sa tante
  • Axe Toamasina-Foulpointe - Coup d’envoi d’une réhabilitation en béton !
  • Trafic d’or aux Comores - Un directeur des aéroports et un fils de procureur devant la barre
  • Kidnapping et agressions - Le cas des albinos malagasy préoccupe les Nations Unies
  • Usine « Pharmalagasy » - Une ambition locale et internationale confirmée
  • Ivato - Un camp au nom du Général Ismaël Mounibou 
Pub droite 1

Editorial

  • Un leadership mérité !
    La Grande île recevra le prochain Panel international Cacao fin en juin 2023 à Antananarivo. Pour ceux ou celles qui sont branchés dans ce secteur porteur, il s'agit d'une victoire gagnée à bras le corps par le ministère de l'Industrie, du Commerce et de la Consommation (MICC). Au cours de la 106 ème réunion du Conseil de l'Organisation du Cacao (ICCO) à Abidjan, le mois dernier, le 29 septembre, la délégation malagasy conduite par le ministre Razafindravahy Edgard s'était livrée à une bataille acharnée et un pari de taille pour remporter ce prochain rendez-vous à Antananarivo. De facto, Madagasikara s'est adjugé la première place mondiale dans la production de cacao. Un rang que la Grande île mérite.

A bout portant

AutoDiff