Publié dans Politique

Tanamasoandro-Tsimahabeomby - L’abattoir aux normes inauguré

Publié le mardi, 16 août 2022

L’abattoir aux normes promis à la population d’Imerintsiatosika vient d’être inauguré hier par le secrétaire d’Etat en charge des Nouvelles villes et de l’Habitat, Gérard Andriamanohisoa. Il s’agit d’un engagement de l’Etat en faveur de la Commune et de ses habitants en aidant à mettre en place les infrastructures, par exemple en construisant un nouvel abattoir pour la Commune, car l’ancien, implanté au cœur du site qui prévoit la construction des nouveaux logements, vétuste, devait être détruit.

Le nouveau bâtiment a été érigé selon des normes définies avec le ministère de l’Elevage. Il doit servir de référence pour les établissements du genre qui verront le jour dans les 

Communes moyennes. La construction de cet édifice répond à une volonté d'améliorer la qualité de la viande issue d’Imerintsiatosika. Les normes de création, d’installation de l’abattoir et de l’air d’abattage et les conditions sanitaires et d’hygiène ont été respectées. L’abattoir a été doté d’un groupe électrogène pour lui permettre de fonctionner dans les normes en attendant le raccordement au réseau électrique. Il dispose également d’une arrivée d’eau. Notons que le terrain sur lequel est bâtie l’infrastructure appartient à la Commune. L’Etat a financé la construction de l’abattoir. L’établissement sera géré par des associations d’abattage. La Commune percevra uniquement les ristournes. Selon des chiffres approximatifs fournis par les responsables locaux, le nouvel abattoir doit être capable de traiter environ 300 têtes par semaine. 

Le projet Tanamasoandro avance

La mise en place de cet abattoir s’inscrit dans le cadre du velirano n011 du Président de la République qui vise la modernisation de Madagascar et spécifiquement à faire de la localité un nouveau pôle. Outre les logements, un collège d’enseignement général et un terrain aux normes sont sortis de terre à Tsimahabeomby- Imerintsiatosika. Un lycée aux normes doit lui aussi voir le jour incessamment, annonce le ministre Gérard Andriamanohisoa. L’ancien abattoir n’était plus dans l’ère du temps, renchérit le ministre expliquant la nécessité de la construction du nouvel abattoir. Parallèlement, la finition des autres infrastructures se poursuit. La construction des 320 logements sociaux est en cours de finition, assure le secrétaire d’Etat Gérard Andriamanohisoa. Il en serait également de même de la route reliant Imerintsiatosika à Ambohimandry. Tanamasoandro, le centre du projet, n’est pas en reste. L’avenue principale est en pleine construction. La Maison de la presse est sortie de terre. La construction de la Cité ministérielle va également débuter. Les chantiers vont progressivement être lancés. Par rapport aux terrains appartenant à des particuliers, l’Etat est également en pleine préparation assure Gérard Andriamanohisoa. Le budget nécessaire à l’indemnisation des propriétaires expropriés est prêt, indique-t-il.

L.A. 

Fil infos

  • Cryptomonnaie africaine - Des souscripteurs de Madagascar victimes
  • Pollution - Antananarivo étouffe
  • Akamasoa - Inauguration de l’Institut d’Excellence culinaire Guillaume Gomez
  • Energie fossile - Les ressources locales remises en question
  • Drame familial - Il assassine froidement sa tante
  • Axe Toamasina-Foulpointe - Coup d’envoi d’une réhabilitation en béton !
  • Trafic d’or aux Comores - Un directeur des aéroports et un fils de procureur devant la barre
  • Kidnapping et agressions - Le cas des albinos malagasy préoccupe les Nations Unies
  • Usine « Pharmalagasy » - Une ambition locale et internationale confirmée
  • Ivato - Un camp au nom du Général Ismaël Mounibou 
Pub droite 1

Editorial

  • Un leadership mérité !
    La Grande île recevra le prochain Panel international Cacao fin en juin 2023 à Antananarivo. Pour ceux ou celles qui sont branchés dans ce secteur porteur, il s'agit d'une victoire gagnée à bras le corps par le ministère de l'Industrie, du Commerce et de la Consommation (MICC). Au cours de la 106 ème réunion du Conseil de l'Organisation du Cacao (ICCO) à Abidjan, le mois dernier, le 29 septembre, la délégation malagasy conduite par le ministre Razafindravahy Edgard s'était livrée à une bataille acharnée et un pari de taille pour remporter ce prochain rendez-vous à Antananarivo. De facto, Madagasikara s'est adjugé la première place mondiale dans la production de cacao. Un rang que la Grande île mérite.

A bout portant

AutoDiff