Publié dans Politique

Insécurité - Faliarivo-Ampitatafika devient une zone rouge

Publié le jeudi, 15 septembre 2022


Les habitants du quartier de Faliarivo -Ampitatafika (District d’Antananarivo- Atsimondrano) et ses alentours sont inquiets. En moins d’un mois, des bandits armés rôdaient autour de la bourgade qui, dans un passé récent, vivait plus ou moins dans la quiétude.

Ce n’est plus le cas ces derniers temps comme l’atteste une attaque meurtrière survenue il y a une dizaine de jours à l’issue de laquelle un quadragénaire de passage dans sa villa avec son père, a perdu la vie. Des bandits armés, au nombre de huit, ont fait irruption vers une heure du matin dans la chambre du chef de famille et l’a frappé à la tête avec une barre à mine. Le fils qui a entendu le bruit est venu au secours de son père mais les bandits lui ont tiré une balle dans la tête. Selon une source, un des auteurs de cette attaque ainsi qu’un de ses complices auraient été reconnus par le père de la victime et se trouveraient après enquête et déferrement devant le Parquet à la Maison de force de Tsiafahy.
Un ouf de soulagement de courte durée pour la population de Faliarivo- Ampitatafika dans la mesure où des bandits armés y s’apprêtaient d’accomplir leurs méfaits dans la nuit de mercredi.
Faisant partie d’un groupe d’une dizaine d’individus, la bande s’est retrouvée nez à nez avec les Forces de l’ordre qui faisant leur ronde de nuit. Les gendarmes leur ont prié de s’arrêter pour une vérification d’identité et leur ont demandé leur destination en cette nuit, mais ils ont tout de suite ouvert le feu sur les agents. Dans les échanges de tirs, 4 bandits sont tombés et les autres ont pris la fuite. Une arme de poing de marque Tokarev (PATT) et un fusil à double canon ont été trouvés sur les bandits tués…


La rédaction
 

Fil infos

  • Cryptomonnaie africaine - Des souscripteurs de Madagascar victimes
  • Pollution - Antananarivo étouffe
  • Akamasoa - Inauguration de l’Institut d’Excellence culinaire Guillaume Gomez
  • Energie fossile - Les ressources locales remises en question
  • Drame familial - Il assassine froidement sa tante
  • Axe Toamasina-Foulpointe - Coup d’envoi d’une réhabilitation en béton !
  • Trafic d’or aux Comores - Un directeur des aéroports et un fils de procureur devant la barre
  • Kidnapping et agressions - Le cas des albinos malagasy préoccupe les Nations Unies
  • Usine « Pharmalagasy » - Une ambition locale et internationale confirmée
  • Ivato - Un camp au nom du Général Ismaël Mounibou 
Pub droite 1

Editorial

  • Un leadership mérité !
    La Grande île recevra le prochain Panel international Cacao fin en juin 2023 à Antananarivo. Pour ceux ou celles qui sont branchés dans ce secteur porteur, il s'agit d'une victoire gagnée à bras le corps par le ministère de l'Industrie, du Commerce et de la Consommation (MICC). Au cours de la 106 ème réunion du Conseil de l'Organisation du Cacao (ICCO) à Abidjan, le mois dernier, le 29 septembre, la délégation malagasy conduite par le ministre Razafindravahy Edgard s'était livrée à une bataille acharnée et un pari de taille pour remporter ce prochain rendez-vous à Antananarivo. De facto, Madagasikara s'est adjugé la première place mondiale dans la production de cacao. Un rang que la Grande île mérite.

A bout portant

AutoDiff