Publié dans Politique

Insécurité - Faliarivo-Ampitatafika devient une zone rouge

Publié le jeudi, 15 septembre 2022


Les habitants du quartier de Faliarivo -Ampitatafika (District d’Antananarivo- Atsimondrano) et ses alentours sont inquiets. En moins d’un mois, des bandits armés rôdaient autour de la bourgade qui, dans un passé récent, vivait plus ou moins dans la quiétude.

Ce n’est plus le cas ces derniers temps comme l’atteste une attaque meurtrière survenue il y a une dizaine de jours à l’issue de laquelle un quadragénaire de passage dans sa villa avec son père, a perdu la vie. Des bandits armés, au nombre de huit, ont fait irruption vers une heure du matin dans la chambre du chef de famille et l’a frappé à la tête avec une barre à mine. Le fils qui a entendu le bruit est venu au secours de son père mais les bandits lui ont tiré une balle dans la tête. Selon une source, un des auteurs de cette attaque ainsi qu’un de ses complices auraient été reconnus par le père de la victime et se trouveraient après enquête et déferrement devant le Parquet à la Maison de force de Tsiafahy.
Un ouf de soulagement de courte durée pour la population de Faliarivo- Ampitatafika dans la mesure où des bandits armés y s’apprêtaient d’accomplir leurs méfaits dans la nuit de mercredi.
Faisant partie d’un groupe d’une dizaine d’individus, la bande s’est retrouvée nez à nez avec les Forces de l’ordre qui faisant leur ronde de nuit. Les gendarmes leur ont prié de s’arrêter pour une vérification d’identité et leur ont demandé leur destination en cette nuit, mais ils ont tout de suite ouvert le feu sur les agents. Dans les échanges de tirs, 4 bandits sont tombés et les autres ont pris la fuite. Une arme de poing de marque Tokarev (PATT) et un fusil à double canon ont été trouvés sur les bandits tués…


La rédaction
 

Fil infos

  • Assemblée nationale - Une législature folklorique
  • Cementis Antsirabe - Vers une production annuelle d’un million de tonnes de ciment
  • Transport aérien - Madagascar Airlines renforce sa flotte avec un Embraer neuf 
  • Douane - Les trafics de matières nucléaires à la loupe
  • Ministre Tinoka Roberto - De l’huile sur le feu de la déception
  • Christine Razanamahasoa - Coup de couteau dans le dos de Rajoelina
  • Développement - « Madagascar peut dépasser ses voisins africains » selon la Banque mondiale
  • Forfait de Madagascar aux jeux de la CJSOI - Que les responsables soient sanctionnés !
  • Hajo Andrianainarivelo - «  L'une des mesures phares pour Madagascar, c'est d'établir une bonne gouvernance ! »
  • Drogue dure - La méthamphétamine s'achète à 150 000 ariary le gramme

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Quid du sort de l’environnement !
    Le pays se dégrade. Un constat amer pour tout citoyen jaloux de l’avenir de la Nation. A en croire l’article dûment élaboré par notre confrère tout récemment « Destruction de l’environnement » (vendredi 2 décembre), la machine environnementale de la Grande île tourne à la vitesse marche arrière. Un article qui se doit vivement d’interpeller tous les acteurs de développement du pays dont entre autres les autorités publiques, les élus, la Société civile, les mouvements associatifs, les lanceurs d’information, les simples citoyens, la communauté de base, etc.

A bout portant

AutoDiff