Publié dans Politique

Affaire 73,5 kilos d’or - Le procès remis aux calendes grecques 

Publié le jeudi, 22 septembre 2022

L’attente est encore de mise. Alors que l’instruction du dossier a déjà été bouclée, le procès dans le cadre de l’affaire de trafic de 73,5 kilos d’or ne sera pas encore pour demain. A entendre Solofohery Razafindrakoto, procureur auprès du Pôle anti – corruption à Antananarivo, certains suspects dans cette affaire ont eu recours à un pourvoi en cassation de l’ordonnance de renvoi de l’instruction. « Du coup, le dossier est encore au niveau de la Cour de cassation », informe – t – il dans une interview en marge d’une cérémonie de passation au siège du PAC aux 67ha. Ce n’est donc qu’après décision de la Cour de cassation que le PAC pourra finalement démarrer le procès.

 

Pour rappel, les trois principaux suspects dans cette affaire d’exportation illicite de 73,5 kilos d’or – dont l’extradition demeure en suspens – sont toujours détenus en prison, en Afrique du Sud. En revanche, 14 suspects sur les 29 individus considérés comme complices dans cette affaire ont déjà été placés en détention provisoire. Ces 29 suspects, dont le secrétaire général et l’ancien directeur général de l’ACM (Aviation civile de Madagascar) vont donc tous être appelés à comparaitre lors du procès en question dont la date reste encore un point d’interrogation. Pour rappel, trois ressortissants malagasy ont été interpellés par les autorités sud – africaines, avec 73,5 kilos d’or en leur possession, à l’aéroport OR Tambo à Johannesburg à la fin du mois de décembre 2020. La question liée à la restitution des lingots d’or saisis constitue une autre problématique pour les autorités malagasy.

S.R.

Fil infos

  • Assemblée nationale - Une législature folklorique
  • Cementis Antsirabe - Vers une production annuelle d’un million de tonnes de ciment
  • Transport aérien - Madagascar Airlines renforce sa flotte avec un Embraer neuf 
  • Douane - Les trafics de matières nucléaires à la loupe
  • Ministre Tinoka Roberto - De l’huile sur le feu de la déception
  • Christine Razanamahasoa - Coup de couteau dans le dos de Rajoelina
  • Développement - « Madagascar peut dépasser ses voisins africains » selon la Banque mondiale
  • Forfait de Madagascar aux jeux de la CJSOI - Que les responsables soient sanctionnés !
  • Hajo Andrianainarivelo - «  L'une des mesures phares pour Madagascar, c'est d'établir une bonne gouvernance ! »
  • Drogue dure - La méthamphétamine s'achète à 150 000 ariary le gramme

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Quid du sort de l’environnement !
    Le pays se dégrade. Un constat amer pour tout citoyen jaloux de l’avenir de la Nation. A en croire l’article dûment élaboré par notre confrère tout récemment « Destruction de l’environnement » (vendredi 2 décembre), la machine environnementale de la Grande île tourne à la vitesse marche arrière. Un article qui se doit vivement d’interpeller tous les acteurs de développement du pays dont entre autres les autorités publiques, les élus, la Société civile, les mouvements associatifs, les lanceurs d’information, les simples citoyens, la communauté de base, etc.

A bout portant

AutoDiff