Publié dans Politique

Akamasoa - Inauguration de l’Institut d’Excellence culinaire Guillaume Gomez

Publié le lundi, 03 octobre 2022



L’« Institut d’Excellence Culinaire Guillaume Gomez » fondé au sein de l’Akamasoa Ambohimahitsy a été inauguré officiellement hier. Le Président de la République Andry Rajoelina a participé à la cérémonie d’inauguration. Le Père Pedro Opéka, fondateur de l’association Akamasoa, chef Guillaume Gomez, ambassadeur de France pour la #gastronomie et les filières alimentaires, ainsi que M. Mathias Ismaïl, président de la Fondation Ecole de Félix pour l’éducation et la santé étaient également présents. Cette cérémonie officielle d’inauguration a été l’occasion d’effectuer la remise des diplômes pour les 24 étudiants de la toute première promotion des élèves de l’Institut. Il s’est ensuivi un buffet préparé par les élèves autour des produits d’OSO, La Gambas Bio de Madagascar, partenaire officiel de l’Institut d’Excellence culinaire Guillaume Gomez. Renforcer et poursuivre la formation des personnes démunies pris en charge par Akamasoa, tel est l’objectif de ce centre de formation. C’est le troisième projet porté par la Fondation Ecole de Félix pour Madagascar après la construction d’une Ecole primaire publique d’une capacité de 750 élèves à Ankarana et l’Institut de Formation professionnelle aux arts culinaires, toujours à Ankarana en 2019.
L’avenir aux jeunes
La mise en place de ce genre de centre de formation technique et professionnel correspond aux visions de l’Etat, assure le Chef de l’Etat. C’est un levier pour le développement économique et social car il garantit un futur pour de nombreux jeunes malgaches, ajoute-t-il. Le Président Rajoelina insiste ainsi sur la nécessité de soutenir ce genre d’initiatives. La formation professionnelle est une garantie pour les jeunes d’intégrer le secteur du travail durable et de bonne qualité. Elle doit aussi permettre à ces jeunes de ne plus constituer un poids pour la société et pour l'État, et encore plus que cela, la formation professionnelle doit permettre à ces jeunes de prendre part au développement durable voulu par les dirigeants actuels. Le Gouvernement élabore des projets visant à mettre en place des centres de formation similaires dans les 6 chefs-lieux de province de Madagascar. Notons pour information que Guillaume Gomez est le réputé chef des cuisines du Palais de L’Élysée à Paris. Il a récemment été choisi par l’actuel Président de la République française, Emmanuel Macron, pour être l’ambassadeur de la gastronomie française.
L.R.

Fil infos

  • Assemblée nationale - Une législature folklorique
  • Cementis Antsirabe - Vers une production annuelle d’un million de tonnes de ciment
  • Transport aérien - Madagascar Airlines renforce sa flotte avec un Embraer neuf 
  • Douane - Les trafics de matières nucléaires à la loupe
  • Ministre Tinoka Roberto - De l’huile sur le feu de la déception
  • Christine Razanamahasoa - Coup de couteau dans le dos de Rajoelina
  • Développement - « Madagascar peut dépasser ses voisins africains » selon la Banque mondiale
  • Forfait de Madagascar aux jeux de la CJSOI - Que les responsables soient sanctionnés !
  • Hajo Andrianainarivelo - «  L'une des mesures phares pour Madagascar, c'est d'établir une bonne gouvernance ! »
  • Drogue dure - La méthamphétamine s'achète à 150 000 ariary le gramme

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Quid du sort de l’environnement !
    Le pays se dégrade. Un constat amer pour tout citoyen jaloux de l’avenir de la Nation. A en croire l’article dûment élaboré par notre confrère tout récemment « Destruction de l’environnement » (vendredi 2 décembre), la machine environnementale de la Grande île tourne à la vitesse marche arrière. Un article qui se doit vivement d’interpeller tous les acteurs de développement du pays dont entre autres les autorités publiques, les élus, la Société civile, les mouvements associatifs, les lanceurs d’information, les simples citoyens, la communauté de base, etc.

A bout portant

AutoDiff