Publié dans Politique

Réforme au sein de la TVM - Les précisions du Dg de la communication

Publié le mardi, 26 février 2019

Une réponse à la polémique ! Suite aux nombreuses informations qui circulent sur les réseaux sociaux au sujet d’une réforme au sein de la Télévision nationale (TVM), le directeur général  au sein du ministère de la Communication a tenu à apporter des précisions dans une déclaration publiée hier. D’emblée, ce responsable souligne l’absence de réforme des structures au sein du Televiziona Malagasy depuis des années. Du coup, la chaîne nationale est considérée comme étant à la traîne par rapport aux chaînes privées selon la perception des téléspectateurs. Une grande différence est d’ailleurs perceptible dans le traitement des informations au sein de la chaîne nationale et celles privées. Pour une fois, l’initiative – considérée comme une grande première dans l’histoire de la TVM –  de mettre en place une grande réforme vient donc du ministère de la Communication et de la Culture. Un changement qui part du renouvellement des présentateurs du journal et ira plus en profondeur au niveau des structures. D’ici peu, l’apparition de nouveaux visages à la présentation des informations est prévue, toujours dans cette optique de réforme.


 Changement de fond et  de forme
A entendre les explications du Dg de la communication, Fanahimanana Tiaray, des consignes de changement ont été données au cours d’une réunion avec les membres du personnel de la TVM. Il justifie le choix dans le renouvellement des présentateurs ou présentatrices par l’objectif de donner un nouveau souffle à cette chaîne publique tout en améliorant la qualité de l’information. Pour contredire les rumeurs et autres polémiques qui alimentent les discussions dans les réseaux sociaux, ce responsable de souligner qu’ « il n’y a nullement une intention d’écarter les employés qui ont déjà à leurs actifs de nombreux années de service ». Il réitère que les « nouveaux présentateurs » ne sont autres que des employés de la TVM et non issus de l’extérieur. D’après toujours les précisions du ministère, le changement en matière d’apparence est interdépendant avec la qualité des informations qui seront diffusées à l’attention des téléspectateurs.
Ainsi, une modification dans le traitement des informations est également en perspective. Sur cette lancée, le ministère annonce la diffusion d’une nouvelle émission axée sur l’éducation civique.
  Recueillis par S.R.

Fil infos

  • Décentralisation - Beaucoup de Communes en infraction
  • Travailleurs migrants - Régulation stricte des sorties du territoire
  • Fihariana - Intervention d’experts en génétique pour la filière laitière
  • Président Rajoelina à Ihosy - « Un homme politique pense aux élections, un homme d’Etat pense aux futures générations »
  • Blocage des routes à Taolagnaro - Des agents des Forces de l’ordre séquestrés puis relâchés
  • Désinformation - Des outils de vérification à la portée de tous
  • La « Vérité » de la semaine
  • Réhabilitation de la RN13 - Feu vert de l’Union européenne !
  • Blocage des routes - QMM passe en mode service minimum
  • Prix du carburant à la pompe - Les consommateurs s’attendent à un coup de massue

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Où en sommes-nous ?
    L’UE regrette ! Le RSF enfonce ! Le CSI déplore ! Certaine presse étrangère et certains activistes des réseaux sociaux accusent !Au fait, où en sommes-nous dans la bataille contre les grands maux qui minent et bloquent le réel démarrage vers l’essor et le développement du pays ? En est-on resté au stade des grands mots dans la lutte sans merci contre les grands maux à savoir la corruption, l’impunité, le non-respect de l’Etat de droit, de la liberté d’expression, de la démocratie ? Le tableau ne luit pas assez comme nous l’entendions. Les différents rapports d’Institution et d’organisme étranger ainsi que des Institutions en charge de la lutte contre toute forme de malversation et certaine Société civile du pays ne vont pas dans le sens de notre faveur sinon notre souhait. Ou bien, on se prend pour le mal aimé des autres et en revanche on dénonce ! Ou…

A bout portant

AutoDiff