Publié dans Politique

Coupe d'Afrique des Nations 2019 - Les Barea décorés et récompensés

Publié le lundi, 15 juillet 2019

Reconnaissance du mérite. Les joueurs de l'équipe nationale de Madagascar de football ont été décorés au rang de « Chevalier de l'ordre national », hier. La récompense leur a été remise par le Président de la République de Madagascar, Andry Rajoelina, au Palais d'Etat d'Iavoloha. « C'est une chose importante que vous avez montré durant les matchs de la Coupe d'Afrique des Nations. Vous nous avez rendus fiers. Vous avez ravivé le feu du patriotisme et avez réussi à unir tous les Malagasy », a indiqué le Président de la République avant de remettre les décorations aux joueurs et au sélectionneur français des Barea, Nicolas Dupuis.

 

Dans un discours de quelques minutes, prononcé notamment devant les partenaires du football malagasy, le Chef de l'Etat est revenu sur l'épopée des Barea, arrivés en quarts de finale pour leur première participation, durant cette Coupe d'Afrique des Nations 2019. Une épopée qu'il espère être le fondement de quelque chose de plus grand pour l'équipe nationale de football malagasy. « Nous espérons aujourd'hui que Madagascar brillera désormais et que le pays ne sera plus au dernier rang en Afrique mais parmi les premiers, cela grâce aux efforts que vous avez faits. Vous avez fait frémir le peuple malagasy. Vous lui avez fait peur et lui avez fait crier. Vous lui avez donné de la joie, vous lui avez donné des raisons de se réjouir, vous lui avez fait pleurer. Mais le plus important c'est que vous avez  redonné aux malagasy une raison d'espérer. Je vous félicite pour vos efforts. Vous avez porté haut le flambeau national.  Ce n'est qu'un début. Nous sommes à vos côtés pour vous aider à aller plus loin. J'espère et je crois que les Barea deviendront grands et dignes. Nous irons au bout, un jour ou l'autre », a affirmé le locataire d'Iavoloha.

Hier, comme il l'a promis, le Président de la République a remis 250 000 dollars aux Barea à titre de prime de performance pour la qualification pour les quarts de finale de la CAN. Une somme qui vient s'ajouter notamment aux 700 millions  d'ariary qui avaient été remis par le Président Rajoelina à l'équipe nationale à Akamasoa Andralanitra avant le départ de l'équipe vers l'Egypte et aux 25 000 dollars offerts aux Barea en Egypte par le ministre des Sports malagasy Tinoka Roberto. Au total, l'Etat malagasy a déboursé 1 720 380 000 ariary pour les Barea de Madagascar. Avant cette réception officielle d'Iavoloha, les joueurs des Barea avaient reçu la reconnaissance du peuple. De retour au pays le samedi 13 juillet, les joueurs ont eu un accueil digne des champions. Des milliers de malagasy étaient présents dans la Capitale pour les remercier.

Recueillis par Lalaina A.

Fil infos

  • Education, violences sur les mineurs, Kere, … - Le Président Rajoelina répond aux questions d’une trentaine d’enfants
  • Problèmes d’approvisionnement en eau de Fianarantsoa - Les solutions urgentes instaurées
  • Scrutin du 11 décembre - Les téléphones interdits dans l’isoloir
  • Sénatoriales - Vers la razzia IRMAR !
  • Exploitation halieutique - Un investisseur étranger arnaqué de plusieurs milliards ariary
  • Pénurie d’eau à Fianarantsoa - Henri Rasamoelina décèle des issues environnementales
  • Trafic de tortues - Quatre personnes placées sous mandat de dépôt à Fianarantsoa
  • Transport aérien - Les défaillances d'Air Madagascar mises à nu
  • Confédération africaine de football - Victime d’un attentat prémédité, Ahmad riposte
  • Conjoncture - Des problèmes sociaux à régler

La Une

Editorial

  • Elu ou nommé, faux débat !
    Ces derniers temps, à l’approche des sénatoriales, les esprits s’échauffent et les faux débats pullulent. A mesure que la date du 11 décembre se précise, les fumées noires qui s’échappent du volcan en éveil alourdissent et noircissent l’atmosphère. On étouffe.A l’allure où vont les choses de la politique, les poids lourds de l’opposition risquent fort de se retrouver à la touche. En s’élargissant davantage, la plate-forme acquise à la cause défendue par le jeune président Rajoelina Andry Nirina occupera le terrain. La hantise de l’exclusion déclenche chez les activistes du RMDM une hystérie. A eux s’ajoutent les ténors du Groupe de Panorama dont la traversée du désert risque de se prolonger indéfiniment. Et alors, tous les moyens sont bons pour tenter de déstabiliser le pouvoir. L’entame de la campagne électorale, depuis hier 19 novembre, fait monter d’un cran la tension. Aussi étrange qu’inquiétant soit-il mais vrai, un certain remous s’invite…

A bout portant

AutoDiff