Publié dans Politique

Suspicions de détournement de deniers publics - Onitiana Realy interdite de sortie du territoire !

Publié le mardi, 27 août 2019

L’ancienne ministre de la Population, Onitiana Realy, n’a plus le droit de quitter le territoire national. La Justice aurait demandé à qui de droit de lui émettre un avis d’interdiction de sortie du territoire (IST) suite à des suspicions de détournement de deniers publics. Il s’agit pour l’instant de suspicion et non d’accusation mais pour le besoin de l’enquête, la Justice voulait que toutes les personnes concernées dans les dossiers qu’elle traite soient à tout moment à sa disposition. Les bribes d’informations collectées mentionnent que l’exercice 2017 du ministère de la Population  comporte des anomalies assimilées à un détournement de deniers publics. Tant que l’enquête de la Justice n’est pas terminée et le verdict ne condamne Onitiana Realy, elle bénéficie de la présomption d’innocence. Son époux, Briand Andrianiriana se trouve également dans la même situation que sa femme. Président du conseil d’administration de l’ARTEC (Autorité de régulation des technologies de communication), son nom a été cité dans une affaire de détournement au sein du ministère des Postes, des Télécommunications et du Développement numérique au temps de Maharante Jean de Dieu. A l’instar de sa femme, Briand Andriniriana, candidat malheureux au comité exécutif de la fédération malagasy de football,  est frappé aussi d’une interdiction de sortie du territoire tout comme son ancien boss, Maharante Jean de Dieu.

Celui-ci, selon Dame rumeur, serait déjà en dehors des frontières nationales. Un exil volontaire, le second en 17 ans, choisi par cet ancien gouverneur de la province autonome de Toliary qui, lors de la crise en 2002, s’était enfui en France. Il n’a pu retourner au pays qu’après l’accession d’Andry Rajoelina à la tête de la transition en 2009.  L’Inspection Générale de l’Etat (IGE) et la direction du contrôle  de service fait et du suivi des établissements publics effectuaient ces derniers temps le tour auprès des ministères et des institutions. Durant les vérifications et inspections, ces deux entités censées contrôler  l’utilisation des deniers publics auraient constaté des anomalies dans la gestion des fonds publics. Des ministres et des hauts responsables de certains ministères se trouvent sur la ligne de mire de ces deux entités à l’issue de leur descente de vérification.
 La rédaction

Fil infos

  • La Vérité de la semaine
  • Saisie de 22,5 kg d’or aux Seychelles - Soupçons de laxisme au sein des organes de contrôle malagasy
  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Cas désespéré !
    Quand quelqu’un détruit un des biens personnels à la maison, il est à plaindre. Mais quand il s’amuse à démolir sa propre maison en sapant irrémédiablement les fondations, il est malade voire un cas désespéré !Les désastres par le feu continuent. Des incendies ravageurs se déclarent un peu partout sur le territoire national presque au même moment. Des feux involontaires ou actes criminels ? Les résultats des enquêtes nous fixeront sur les détails. Dans tous les cas de figure, l’incendie détruit à jamais ! Des crimes de sang à la destruction totale des patrimoines nationaux en passant l’anéantissement d’une partie non négligeable des zones protégées pour en finir aux habitations humaines et d’animaux d’élevage défraient les chroniques. Des villages entiers disparaissent avec ce que cela suppose de dégâts humains, matériels et d’ordre moral. Des familles perdent en un seul moment tout ce qu’elles ont durement épargné des années. Tout récemment,…

A bout portant

AutoDiff