Publié dans Politique

Loi sur la communication médiatisée - Le Conseil du Gouvernement adopte l'avant-projet de loi sans amendements

Publié le jeudi, 19 septembre 2019

Le Conseil du Gouvernement vient d'adopter mercredi dernier, après la première lecture, l'avant-projet de loi modifiant certaines dispositions de la loi 2016-029 du 14 juillet 2016 portant code de la communication médiatisée. La décision a été annoncée dans un communiqué pris par le ministère de la Communication et de la Culture signée par le directeur général de la communication hier. Dans sa missive, le MCC dirigé par Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo, à l'initiative de cette réforme tout est inscrit ou réinscrit  dans cet avant-projet de loi concocté par les patrons de presse et les journalistes dans tout Madagascar s'est félicité que « cet avant-projet de loi tel qu'il a été initialement présenté aux parties prenantes le 05 août 2019 a été approuvé par le Conseil sans aucun amendement majeur ».

 

Le ministère a ainsi tenu à « remercier le Premier ministre et l'ensemble du Gouvernement pour leur effort à comprendre les aspirations des journalistes et des professionnels de la Communication médiatisée ». Ces derniers, rappelle la communication du MCC,  ont « manifesté leur vif souhait à préserver les acquis lors des différentes consultations régionales et ont exprimé leur préoccupations quant à d'éventuelles modifications qui pourraient être unilatéralement opérées par l'exécutif et pouvant dénaturer encore le texte élaboré consensuellement par toutes les parties prenantes ».

Concocté par les patrons de presse et les journalistes de tout Madagascar, le texte touche notamment mot de la couverture nationale pour les chaînes de télévisions privées  au désengagement total de l'Etat, de l'OJM en passant par les droits et avantages  fiscaux_et_douaniers  accordés aux journalistes et organes de presse ainsi que la restructuration de l' Autorité nationale de régulation de la communication médiatisée (ANRCM) et la mise aux normes de la presse en ligne.

« Le ministère s'est engagé à défendre la voix des journalistes auprès de l'exécutif pour éviter que des modifications à leur insu sur l'avant-projet de loi portant réforme du code de la communication médiatisée ne soient opérées. Il renouvelle son engagement pour le prochain passage du texte en Conseil des ministres et devant le Parlement et est déterminé à plaider en faveur d'une presse libre responsable et surtout professionnelle », précise ainsi le communiqué du ministère. Un engagement qu'avait déjà pris la ministre de la Communication et de la Culture Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo lors de la restitution finale de l'avant-projet de loi aux parties prenantes au début du mois d'août dernier.

La rédaction

Fil infos

  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu
  • Norbert Lala Ratsirahonana - “ Non à l’impunité ! ”
  • Gouverneur de Betsiboka - La lutte contre le grand banditisme érigée en priorité
Pub droite 1

Editorial

  • L’inévitable rappel !
    La Présidence fonce dans le tas. Conscient du degré alarmant du laxisme dans certains secteurs de l’administration, le sommet de l’Etat se décide, enfin, à prendre la situation en main. Un ministre fait même l’objet d’un rappel à l’ordre de la Présidence. Il fallait à tout prix prendre le taureau par les cornes.

A bout portant

AutoDiff