Publié dans Politique

Naina Andriantsitohaina - Un succès populaire à Tsarahonenana

Publié le jeudi, 07 novembre 2019

Naina Andriantsitohaina sillonne les quartiers de la Ville des Mille pour écouter les doléances de la population et présenter les solutions inscrites dans son projet de société « Veliranon’Iarivo ». Le candidat numéro 4 aux élections communales à Antananarivo, Naina Andriantsitohaina a également tenu un meeting qui a connu un succès populaire. Plusieurs centaines de personnes ont assisté à cette rencontre. Accompagné des candidats conseillers municipaux de la liste Isika rehetra miaraka amin’i Andry Rajoelina, du député Naivo Raholdina ou encore de la conseillère municipale Véronique Rajerison, l’homme est descendu hier dans le Vè Arrondissement de la Capitale. Il est notamment descendu dans les quartiers d’Andraisoro, de Tsarahonenana ou encore d’Ampandrianomby.
Le porte-fanion des Orange a martelé la nécessité pour la population tananarivienne d’accéder à l’eau potable, à l’électricité.

L’assainissement et la sécurité figurent également au cœur des priorités du candidat.  Il faut un maire prêt à accomplir ses responsabilités et à redonner tout son sens au « hasina » de la population, a-t-il asséné durant son meeting à Tsarahonenana. Il s’est également engagé à lutter contre la corruption et a réitéré que les terrains appartenant à la Commune urbaine d’Antananarivo doivent lui être restitués. Il appelle également à voter pour la liste des conseillers municipaux partageant la même vision que lui. Le côté fédérateur du candidat est ressorti durant ce troisième jour de campagne. Nicole Véronique Rajerison et Naivo Raholdina, opposés lors des législatives sont apparus aux côtés de Naina Andriantsitohaina. Ce que le député élu dans le cinquième Arrondissement n’a pas manqué de noter. Lui également de noter que le candidat de l’IRD aux communales et la liste IRD aux municipales sont ceux capables d’apporter un nouveau souffle pour la ville et d’apporter le changement pour le Vème Arrondissement.
La Rédaction

Fil infos

  • La Vérité de la semaine
  • Saisie de 22,5 kg d’or aux Seychelles - Soupçons de laxisme au sein des organes de contrôle malagasy
  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Cas désespéré !
    Quand quelqu’un détruit un des biens personnels à la maison, il est à plaindre. Mais quand il s’amuse à démolir sa propre maison en sapant irrémédiablement les fondations, il est malade voire un cas désespéré !Les désastres par le feu continuent. Des incendies ravageurs se déclarent un peu partout sur le territoire national presque au même moment. Des feux involontaires ou actes criminels ? Les résultats des enquêtes nous fixeront sur les détails. Dans tous les cas de figure, l’incendie détruit à jamais ! Des crimes de sang à la destruction totale des patrimoines nationaux en passant l’anéantissement d’une partie non négligeable des zones protégées pour en finir aux habitations humaines et d’animaux d’élevage défraient les chroniques. Des villages entiers disparaissent avec ce que cela suppose de dégâts humains, matériels et d’ordre moral. Des familles perdent en un seul moment tout ce qu’elles ont durement épargné des années. Tout récemment,…

A bout portant

AutoDiff