Publié dans Politique

Naina Andriantsitohaina - « Il est temps de penser à la population »

Publié le dimanche, 10 novembre 2019

Le candidat n°4 aux communales d’Antananarivo, Naina Andriantsitohaina, accompagné des candidats conseillers municipaux, du député Lanto Rakotomanga, a poursuivi ses descentes dans le cadre de la campagne électorale, samedi, dans le troisième Arrondissement de la Capitale. Il est notamment descendu à Ampamatanana, Ambohitsoa, Saropody et Androndra où il a notamment tenu un meeting. « Nous n’avons pas attendu d’être élu pour travailler. Des engins sont déjà prêts pour débuter la construction des routes dans le quartier de Saropody.

Les poteaux électriques marcheront dès ce soir », a-t-il notamment déclaré durant son discours devant l’assistance. Le candidat du Isika rehetra miaraka amin’i Andry Rajoelina de déclarer également à cette occasion son souhait que la Commune appuie les initiatives qui créeront des emplois. Face aux défis qui attendent la Capitale, Naina Andriantsitohaina affirme que « nous allons nous entraider ».  « Il est temps de redorer le blason de la Capitale. Il est temps de penser à la population » a-t-il ainsi harangué, durant son discours, martelant également ses leitmotives « halte à la corruption » et « halte à l’irresponsabilité »

« Le Président Andry Rajoelina vous fait confiance et nous aussi. Nous savons qu’il a toujours su choisir de bons collaborateurs », souligne quant à elle, Lanto Rakotomananga, députée élue dans le deuxième Arrondissement sous les couleurs Orange. Sensibilisant la population à aller aux urnes le 27 novembre prochain, la parlementaire appelle par ailleurs la population à voter, et surtout, voter pour des maires pouvant contribuer à la réalisation des projets du Président de la République. « Seulement une partie (20%) des électeurs du IIè Arrondissement ont voté lors des législatives. Il est temps d’y remédier en votant massivement ce 27 novembre car c’est le maire qui réalisera les défis quotidiens de notre quartier », a-t-elle lancé à la tribune. Elle défend également le candidat-maire affirmant que « Naina Andriantsitohaina ne fait pas de promesses qu’il ne pourra pas tenir ». Une manière à elle de renforcer le fait que tout ce que dit l’aspirant-édile, il le fera durant son mandat.

La Rédaction

Fil infos

  • La Vérité de la semaine
  • Saisie de 22,5 kg d’or aux Seychelles - Soupçons de laxisme au sein des organes de contrôle malagasy
  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Cas désespéré !
    Quand quelqu’un détruit un des biens personnels à la maison, il est à plaindre. Mais quand il s’amuse à démolir sa propre maison en sapant irrémédiablement les fondations, il est malade voire un cas désespéré !Les désastres par le feu continuent. Des incendies ravageurs se déclarent un peu partout sur le territoire national presque au même moment. Des feux involontaires ou actes criminels ? Les résultats des enquêtes nous fixeront sur les détails. Dans tous les cas de figure, l’incendie détruit à jamais ! Des crimes de sang à la destruction totale des patrimoines nationaux en passant l’anéantissement d’une partie non négligeable des zones protégées pour en finir aux habitations humaines et d’animaux d’élevage défraient les chroniques. Des villages entiers disparaissent avec ce que cela suppose de dégâts humains, matériels et d’ordre moral. Des familles perdent en un seul moment tout ce qu’elles ont durement épargné des années. Tout récemment,…

A bout portant

AutoDiff