Publié dans Politique

Affaire CNAPS - Un ancien PM devant le Pôle anti – corruption

Publié le dimanche, 01 mars 2020

Nouveau rebondissement dans l’affaire de détournement au sein de la Caisse nationale de prévoyance sociale. Aux dernières nouvelles, l’enquête menée par le Bureau indépendant anti – corruption (BIANCO) a été bouclée, samedi dernier. Les investigations se sont penchées sur plusieurs faits de corruption perpétrés sur la période 2010 – 2018 et attribués aux dirigeants sortants de la CNAPS avec d’autres complices. Parmi les faits en question figurent les travaux d’une valeur de 122 milliards d’ariary pour la construction d’un centre de loisirs et du complexe sportif sis à Vontovorona. D’après les informations recueillies sur le dossier, le projet de construction avait prévu la mise en place d’un hôtel 5 étoiles doté d’un héliport qui n’a jamais vu le jour mais a pourtant fait l’objet d’un paiement sur le papier au profit de l’entreprise titulaire du marché.

Des sources au courant du dossier révèlent que la construction de ce bâtiment inachevé a conduit au paiement d'un avenant spécial d'une valeur totale de 15 914 975 885,97 ariary. Malgré les défaillances précitées, le paiement intégral de la somme en question a été fait.

Une partie de l’iceberg

Au terme des investigations sur cette affaire, sept personnes ont été déférées au Pôle anti-corruption samedi dernier pour motif de favoritisme, abus de fonction,  faux et usage de faux et de détournement de deniers publics. Parmi les suspects, des dirigeants de la CNAPS ainsi que des responsables de l'entreprise bénéficiaire des marchés attribués dans le cadre de ladite construction dont un ancien Premier ministre. A l’issue de l’audition, 4 suspects ont été placés sous mandat de dépôt tandis que trois autres mis sous contrôle judiciaire.

Après ce premier déferrement, l’enquête relative à des faits de malversations au sein de la CNAPS se poursuit. A priori, ce premier dossier n’est qu’une partie visible de l’iceberg puisqu’à l’allure des investigations en cours, d’autres affaires vont encore éclatées au grand jour.  D’autre part, l’avis de recherche contre le principal auteur cité dans cette affaire en la personne de l’ex – directeur général de la CNAPS, Raoul Arizaka Rabekoto – considéré comme en fuite depuis près d’une semaine – est toujours d’actualité.
Sandra R.

Fil infos

  • Entrepreneuriat - Le Président Rajoelina partage ses secrets pour réussir
  • Arrestation de Raoul Arizaka Rabekoto  - Les autorités judiciaires se contredisent
  • Manifestation à la Réunion - Des « indignés » aux attitudes indignes !
  • Poursuite d’anciens hauts dirigeants - Les députés devant leurs responsabilités
  • Relations bilatérales Egypte-Madagascar - Les grands projets de Rajoelina séduisent Fattah Al-Sissi
  • 21ème sommet du COMESA - Le Président Rajoelina vante les mérites du numérique
  • Sècheresse à Madagascar - L’eau, un produit de luxe
  • Trafic de drogue - La Gendarmerie intercepte 600 kilos de cocaïne pure
  • Exportation de girofle - Crainte d'immixtion des spéculateurs
  • Covid-19 à Madagascar - Inquiétude et peur suite à la hausse des cas de contamination

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Come back tant redouté !
    La bête noire est là de retour. Comme il fallait s'y attendre, la 3 ème vague de la Covid-19, pas forcément du variant Delta, frappe à nos portes et entre sans avoir été conviée. Elle contamine déjà certaines localités du pays. Tout commençait à Ivato lors du premier débarquement du premier vol en provenance de l'Europe ce 6 novembre. Deux cas importés ont été constatés après les tests et contrôles d'usage parmi les passagers. Ce retour pour la troisième vague de la Covid-19 relance le débat sur la pertinence ou non de la réouverture des frontières. Nous étions tous témoins de la forte la résistance des détenteurs du pouvoir, au sommet de l'Etat, concernant l'éventuelle réouverture de notre ciel au trafic international. On garde encore vive dans les mémoires la virulence de la toile quand Iavoloha accorda une dérogation spéciale d'entrée sur le territoire de trois vols conduisant des passagers…

A bout portant

AutoDiff