Publié dans Société

Covid-19 à Madagascar - Un taux de guérison de 91 %

Publié le vendredi, 18 septembre 2020


Jusqu’à hier, 14 587 personnes testées positives au coronavirus ont recouvré la santé dans la Grande île. Le Centre de commandement opérationnel (CCO) - Covid-19, Ivato, enregistre ainsi un taux de guérison à 91,33 % avec 15 971  cas positifs  déclarés depuis le 19 mars, date de la première contamination au virus à Madagascar. Ce bilan demeure positif pour les personnels de santé luttant quotidiennement aux côtés des patients. Effectivement, d’une manière générale, les gestes barrières et les prescriptions médicales ont été bien suivis. Ainsi, en suivant les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), un patient est  déclaré officiellement guéri, et cela après la disparition des symptômes lors du 10ème au 13ème jour de  traitement.
Faut-il rappeler aussi que Madagascar a développé trois protocoles de traitement pour guérir ses patients atteints de la Covid-19, en commençant par l’association de l'hydroxychloroquine et l’Azithromycine. Un remède traditionnel Covid-Organics (CVO) a été par la suite lancé. Et dernièrement, une solution injectable associant de l'artesunate et de la vitamine C a été utilisée dans le traitement des porteurs du virus.
Au niveau de l’Afrique, le taux de guérison est aussi encourageant. Sur les 1 379 909 cas confirmés de Covid-19 et 33 403 décès sur le continent, 1 131 837 cas de guérison ont été enregistrés. Statistiquement, 84,06 % des contaminés ont recouvré la santé. Par contre, au niveau mondial, le taux de guérison est encore de 68,05 % avec 20 583 088 patients remis sur les 30 246 965 infectés.

40 cas de guérison en 24 heures
Pour Madagascar, au cours de ces dernières 24 heures, 40 patients ont rempli les critères de guérison dont 11 d’entre eux ont suivi le traitement à Analamanga. Le Professeur Vololontiana Hanta Marie Danielle, porte-parole du CCO - Covid 19 Ivato, a aussi précisé que Diana et Bongolava ont respectivement recensé 6 cas de rémission. Les 9 autres patients guéris sont répartis à Alaotra-Mangoro, Vatovavy-Fitovinany, Atsimo-Andrefana et Sofia. 
Malheureusement, un nouveau décès lié à la Covid-19 a été signalé dans la Région de DIANA. A cela s’ajoutent 46 nouvelles contaminations au coronavirus sur 444 analyses en laboratoires réalisées. Avec un total de 34 patients atteints de cette pandémie, DIANA a identifié 6 nouveaux cas positifs hier. Par contre, les Régions de Bongolava, Atsimo-Andrefana et Boeny, n’ont recensé qu’un cas confirmé dans chacune d’elles. Trois autres porteurs du virus sont localisés à Haute-Matsiatra.
Il reste à la date d’hier 1 165 patients en cours de traitement dont 30 individus infectés présentant des formes graves de la maladie.
Recueillis par K.R.

Fil infos

  • Mobilisation face au Kere dans le Sud - Les députés offrent 8,5 tonnes de riz
  • Taxes pétrolières pour l’environnement - Détournement de 15 milliards destinés à l’OLEP
  • Lutte contre la Covid-19 - La communication, arme absolue utilisée par l’Etat
  • Village et Rova d’Ambohimanga - Les habitants retrouvent le goût de l’eau potable
  • Présidence de la Confédération africaine de football - Ahmad brigue un second mandat !
  • Assemblée nationale - Le calme plat
  • Pension de retraite pour les députés - Oui mais…
  • Loi sur la communication médiatisée - Les acteurs dans les Régions mis au parfum
  • Pension de retraite pour les députés - Razanamahasoa Christine précise
  • Fonctionnaires fantômes - La coupure des salaires effective

La Une

Editorial

  • Avec ou sans … !
    L’absentéisme. C’est le mode opératoire opté des sénateurs de l’Opposition pour exprimer leur… colère. En effet, Thierry Raveloson, Andriamandavy Riana, Olga Ramalason et compagnie, les sénateurs HVM et TIM, boudent. Ils désertent les séances de la Session ordinaire (la dernière du genre) de leur institution. Un manquement flagrant envers le devoir sacré qu’ils sont censés assumer en tant qu’élus. Et ils sont payés pour ! En droit de leur réclamer des comptes, les contribuables suivent de près la situation. A moins que ces « têtes brûlées » du Palais de verre renoncent à toucher leurs indemnités et avantages divers. C’est à voir !Arrivé en fin de parcours, le mandat des sénateurs se termine mal pour ne pas dire en queue de poisson. En tout cas, les sénateurs de l’Opposition doivent s’attendre à une telle mésaventure. En 2018, au tout début de la campagne électorale, le candidat Rajoelina annonçait déjà la…

A bout portant

AutoDiff