Publié dans Société

Journée mondiale du lavage des mains - 80% des écoles ne disposent pas d’eau potable

Publié le jeudi, 15 octobre 2020

77% de la population malagasy, soit plus de 19 millions de personnes, n’a pas de dispositifs de lavage des mains, plus de 4 millions d’élèves ne peuvent pas se laver les mains puisque plus de 80% des écoles ne disposent pas d’eau potable, de savon et d’endroit, d’après la dernière estimation. Le manque d’accès au lavage des mains avec du savon expose des millions de personnes à un risque accru de contracter la Covid-19 et d’autres maladies infectieuses. Afin de faire face à cette situation, bon nombre d’entre les établissements scolaires ayant déjà entamé la nouvelle année scolaire se sont investis pour installer des dispositifs de lavage des mains dans leur enceinte. En Afrique subsaharienne, 63 % de la population urbaine, soit 258 millions de personnes, n’a pas accès à des installations de lavage des mains.

 

Malgré le développement de la technologie dans le monde entier, le lavage des mains avec du savon reste inaccessible pour des millions d’enfants soutient la directrice adjointe, eau, assainissement et hygiène, à l’UNICEF Kelly Ann Naylor en amont de la journée mondiale du lavage des mains.  

L’UNICEF œuvre dans le monde entier afin de garantir que les enfants et les familles ont accès à des installations adaptées pour se laver les mains. Tout en continuant de promouvoir l’hygiène des mains dans plus de 130 pays, l’UNICEF et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ont lancé l’initiative « Hygiène des mains pour tous » qui soutient l’élaboration de feuilles de route nationales visant à accélérer et à pérenniser les progrès en faveur de l’hygiène des mains, afin qu’elle devienne l’une des pierres angulaires des interventions de santé publique. Pour ce faire, il est impératif d’améliorer rapidement l’accès aux installations de lavage des mains, à l’eau, au savon et au désinfectant pour les mains dans tous les milieux, et de favoriser les actions susceptibles de faire changer les comportements au profit d’une hygiène des mains optimale.

La journée internationale du lavage des mains a été célébrée hier.

Recueillis par Anatra R.

Fil infos

  • La Vérité de la semaine
  • Saisie de 22,5 kg d’or aux Seychelles - Soupçons de laxisme au sein des organes de contrôle malagasy
  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Cas désespéré !
    Quand quelqu’un détruit un des biens personnels à la maison, il est à plaindre. Mais quand il s’amuse à démolir sa propre maison en sapant irrémédiablement les fondations, il est malade voire un cas désespéré !Les désastres par le feu continuent. Des incendies ravageurs se déclarent un peu partout sur le territoire national presque au même moment. Des feux involontaires ou actes criminels ? Les résultats des enquêtes nous fixeront sur les détails. Dans tous les cas de figure, l’incendie détruit à jamais ! Des crimes de sang à la destruction totale des patrimoines nationaux en passant l’anéantissement d’une partie non négligeable des zones protégées pour en finir aux habitations humaines et d’animaux d’élevage défraient les chroniques. Des villages entiers disparaissent avec ce que cela suppose de dégâts humains, matériels et d’ordre moral. Des familles perdent en un seul moment tout ce qu’elles ont durement épargné des années. Tout récemment,…

A bout portant

AutoDiff