Publié dans Société

Opération “Mahakama ho an’ny Atsimo” - 7 000 ménages bénéficient d’une distribution de vivres

Publié le jeudi, 12 novembre 2020

Une aide d'urgence à travers la distribution de vivres. Les premières cargaisons de vivres sont déjà arrivées dans le District d’Amboasary Atsimo. Pour cette première phase du projet « Mahakama ho an' ny Atsimo », environ 2 000 ménages issus des Fokontany Barikavelo, Tanandava, Tsileha, Ifotaka, Fenoaivo ainsi que les villages de Tsivory ont reçu leurs parts de vivres, depuis le début de cette semaine. Ce projet initié par le Programme alimentaire mondial (PAM), cible 7 000 ménages dans le District d’Amboasary Atsimo.

Afin que tout le monde ne soit pas mis à l’écart, la distribution se fait par vague, selon l’arrivée des camions dans la ville. La Congrégation des filles de la Charité sera ainsi approvisionnée pour qu’elle puisse continuer la distribution des repas pour les familles démunies. En effet, tous les jours, des milliers de personnes frappent à la porte de cette association chrétienne pour demander à manger. Outre les vivres, les enfants victimes de la malnutrition aigüe sont pris en charge par les volontaires de l’ONG Médecins de l’océan indien.

D’après le recensement du PAM dans le cadre de ce projet, environ 7 000 ménages sur les 8 500 que compte cette localité se trouvent dans une situation alimentaire critique.

 « Mahakama ho an’ny Atsimo » est une opération qui vise à distribuer des vivres pour la communauté touchée par le Kere dans la Région Sud de Madagascar. Durant cette première phase du programme, 3,675 millions de repas seront distribués à près de 35 000 bénéficiaires.

 A noter qu’ à l’issue du Conseil des ministres qui s’est tenu mercredi dernier, le Président de la République, Andry Rajoelina, a réitéré le maintien du « Kaly Tsinjo » dans ces localités, frappées de plein fouet par le « Kere » et a donné l’ordre à tous les ministères concernés d’agir au plus vite.

Anatra R.

Fil infos

  • Secteur halieutique - Des investisseurs « abandonnés » implorent le ministère
  • Nouvelle hausse des cas de Covid-19 - Appliquons les gestes qui sauvent !
  • Président de la République - Trois magistrats et un ancien ministre parmi les désignés sénateurs
  • Campagne de reboisement 2021- Coup d’envoi par le couple présidentiel à Taolagnaro
  • Trafic de 73,5 kg d’or - L’Opposition divague
  • Covid-19 - Un reconfinement pas à l’ordre du jour
  • Exécutif - Aucun remaniement gouvernemental à l’horizon - Halte à la désinformation dans l’affaire des 73.5kg d’or !
  • Sénateur Rakotondrainibe Andrianantenaina - « Le MMM sera une force de proposition au Sénat »
  • Cour administrative d’appel - Mise en place demandée par la Cour suprême
  • Donald Trump - Mis en accusation pour la seconde fois et isolé par les médias !
Pub droite 1

Editorial

  • Pour qui sonne… !
    Pour qui sonne le glas ! Le jour fatidique arrive. La session extraordinaire (la première d’ailleurs) du Sénat se tient en ce deuxième mardi comme le veut la Constitution. En effet, dans l’Art 78, par analogie aux dispositions légales qui régissent l’Assemblée nationale, le Sénat se réunit le deuxième mardi qui suit la proclamation des résultats. Une session spéciale qui, pour le cas présent, met fin définitivement à l’existence du Sénat (ancienne formule) et met sur les rails définitivement le Sénat (la nouvelle formule). Le Sénat est mort, vive le Sénat ! Et pour qui sonne… la sonnerie de la mort ? Le dernier bastion du régime HVM s’écroule et le dernier bataillon radicalisé défendant les causes de l’ancien régime bleu et surtout du Président déchu Rajaonarimampianina évacué. En 2015, au point culminant de la puissance sans partage du parti au pouvoir HVM, le régime Rajaonarimampianina saccagea la Chambre haute.…

A bout portant

AutoDiff