Publié dans Société

Convention entre la CNAPS et la BOA - Une offre inédite pour les retraités

Publié le jeudi, 12 novembre 2020

Les retraités malagasy pourront d’ores et déjà faire le retrait de leur pension dans les 150 distributeurs automatiques de la Bank of Africa (BOA) et sur les 94 agences dans tout Madagascar. Tel est l’objet de la signature de convention de partenariat entre la Caisse nationale de prévoyance sociale et la BOA, qui a eu lieu hier à son siège à Ampefiloha. Une offre inédite sera mise à la disposition des intéressés. Une offre permettant aux retraités de faire le retrait de leur pension et leur rente pour les victimes d’accident du travail. Une offre « Tahiry » et une carte « Mauve » seront offertes gratuitement aux bénéficiaires.

 

« L’objectif est d’éviter que nos aînés fassent la queue très tôt pour récupérer leur pension de retraite. C’est un début aussi vers la bancarisation et la digitalisation des prestations de la CNaPS. Désormais, les bénéficiaires pourront récupérer leur bien à n’importe quel moment et n’importe où. C’est la CNaPS qui prendra en charge de tous les frais de transaction », explique Alain Ratsimbaharison, directeur de communication de la CNaPS.

« En plus, pour les retraités qui font encore du travail indépendant, ils peuvent effectuer des prêts bancaires exceptionnels au même titre que les comptes chèques à travers la même offre « Tahiry pour retraités », explique Othmane Alaoui, directeur général de la BOA Madagascar. Et d’ajouter « Les relations entre la CNaPS et BOA Madagascar vont connaitre un nouvel élan, cela grâce à la signature de cette convention laquelle va permettre aux dizaines de milliers de pensionnés de la CNaPS de bénéficier d’une offre BOA exclusive comprenant le produit et le service notamment digital. Ceci entre également dans le cadre de la bancarisation et de facilitation de l’accès aux services financiers prônées par BOA Madagascar ».

Toutefois, la CNaPS précise que cette offre n’est pas obligatoire pour les 50 000 retraités et 5 000 rentiers.

E.F.

Fil infos

  • Secteur halieutique - Des investisseurs « abandonnés » implorent le ministère
  • Nouvelle hausse des cas de Covid-19 - Appliquons les gestes qui sauvent !
  • Président de la République - Trois magistrats et un ancien ministre parmi les désignés sénateurs
  • Campagne de reboisement 2021- Coup d’envoi par le couple présidentiel à Taolagnaro
  • Trafic de 73,5 kg d’or - L’Opposition divague
  • Covid-19 - Un reconfinement pas à l’ordre du jour
  • Exécutif - Aucun remaniement gouvernemental à l’horizon - Halte à la désinformation dans l’affaire des 73.5kg d’or !
  • Sénateur Rakotondrainibe Andrianantenaina - « Le MMM sera une force de proposition au Sénat »
  • Cour administrative d’appel - Mise en place demandée par la Cour suprême
  • Donald Trump - Mis en accusation pour la seconde fois et isolé par les médias !
Pub droite 1

Editorial

  • Pour qui sonne… !
    Pour qui sonne le glas ! Le jour fatidique arrive. La session extraordinaire (la première d’ailleurs) du Sénat se tient en ce deuxième mardi comme le veut la Constitution. En effet, dans l’Art 78, par analogie aux dispositions légales qui régissent l’Assemblée nationale, le Sénat se réunit le deuxième mardi qui suit la proclamation des résultats. Une session spéciale qui, pour le cas présent, met fin définitivement à l’existence du Sénat (ancienne formule) et met sur les rails définitivement le Sénat (la nouvelle formule). Le Sénat est mort, vive le Sénat ! Et pour qui sonne… la sonnerie de la mort ? Le dernier bastion du régime HVM s’écroule et le dernier bataillon radicalisé défendant les causes de l’ancien régime bleu et surtout du Président déchu Rajaonarimampianina évacué. En 2015, au point culminant de la puissance sans partage du parti au pouvoir HVM, le régime Rajaonarimampianina saccagea la Chambre haute.…

A bout portant

AutoDiff