Publié dans Société

Exportation illicite de 3,6 kilos d’or à Nosy Be - Six Indopakistanais et leur interprète local arrêtés

Publié le dimanche, 06 décembre 2020

Certains parlent d’un véritable réseau à la suite d’une affaire de saisie de quelque 3,6 kg d’or par les éléments de la Police de l’air et des frontières ou PAF, le 5 décembre dernier à l’aéroport de Fascene à Nosy Be. En effet, les passeurs supposés, qui sont composés de six ressortissants indopakistanais accompagnés de leur interprète malagasy, auraient tenté de faire sortir clandestinement de nos frontières la marchandise pour les transporter ensuite en avion, du moins selon un responsable au sein de la PAF de Nosy Be.

 

Selon toujours cette source d’information locale, les Indopakistanais ont caché l’or à l’intérieur de trois batteries d’ordinateur, rendant ainsi leur présence non décelable au premier coup d’œil. Cependant, les Forces de l’ordre ont eu du flair. Le poids anormalement lourd de ces batteries a alerté les autorités policières. Ces derniers ont, du coup, ordonné le démontage des batteries. C’était dans ces circonstances que l’or fut trouvé, caché au fond de celles-ci.

Les suspects ont agi en professionnels, du moins habitués à travailler en équipe, commente notre source locale. Car si trois d’entre eux ont été arrêtés directement avec des ordinateurs au fond desquels l’or se trouvait, les trois autres les ont transportés dans ces batteries. Tous les six ont été arrêtés. D’après un complément d’information, ils avaient un visa de touriste. Cela laisse donc supposer qu’ils auraient profité de l’ouverture actuelle de l’espace aérien de Nosy Be, et ce, sous les directives des dirigeants, pour autoriser les avions transportant des touristes de s’y rendre, pour y commettre leur méfait. Il est inutile d’ajouter que ces étrangers sont des résidents au pays. A preuve, le besoin chez les Indopakistanais en cause de solliciter le service de cet interprète. D’après une dernière information, l’affaire devra être déférée au Parquet ce jour. Les suspects risquent gros, notamment si le Pôle anti-corruption ou PAC sera saisi de cette affaire. En attendant, l’or devrait être stocké à la Banque centrale, sitôt l’enquête finie.

Et la thèse de l’existence des agissements d’un réseau, télécommandé à Dubaï, semble de plus en plus se confirmer. Vers fin novembre dernier, la douane à l’aéroport d’Ivato a déjoué une autre tentative où 15, 245 kg d’or ont été saisis durant le contrôle des marchandises, pour un vol fret à destination de Dubaï, d’une valeur d’à peu près un million de dollars.

Les modes opératoires de contrebande deviennent de plus en plus complexes. Les 15 kg d’or ont notamment été répartis en 257 feuillards, puis repeints pour ressembler à de l’aluminium, commente une source douanière. Enfin, trois ressortissants étrangers ont tenté de transporter illégalement de l’or, d’une quantité totale de 1,5 kilo, à bord du vol MK289 à destination de l’Inde, via l’île Maurice, en février dernier. Deux de ces passagers ont chacun emporté 500 g d’or sous forme de collier et le troisième, quant à lui, 500 g d’or sous forme de bracelet. Tout cela montre que les trafiquants font tout leur possible pour essayer d’exporter l’or du pays de façon illégale, et ce, en dépit de la sévérité du contrôle par les autorités de la douane ou celles de la PAF, partout au pays.

Franck R.

Fil infos

  • Colloque sur le grand Sud - Un grand pipeline d’eau à construire et 700km de routes à réhabiliter
  • Epidémie de  Covid-19 _ Reconduction de l’état d’urgence sanitaire - Assouplissement des mesures sanitaires - Défilé militaire dans les 6 Chefs-lieux de province
  • Parlement africain - Le parlement européen doit éviter de s'impliquer dans la crise entre le Maroc et l'Espagne
  • Taolagnaro - Un colloque régional pour résoudre les problèmes du Grand Sud
  • Gifi Madagascar - Grande affluence des clients dès l’ouverture
  • Président Andry Rajoelina à Ivato - « Passons outre les divergences politiques pour arriver au développement »
  • Vatovavy et Fitovinany - La 23è Région prend forme
  • Prix des PPN - Festival de surenchères dans les marchés
  • Transport aérien - ADEMA reprend du poil de la bête
  • Covid-19 - Ruée vers le vaccin

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un signal fort !
    Le Chef de l’Etat Rajoelina Andry a rendu visite la Commune rurale d’Ivato ce jeudi 10 juin. Un passage éclair mais très lourd en symbole ! C’est la première fois dans les annales de la République qu’un Président a bien voulu courber l’échine et descendre pour rendre visite une Commune rurale fief de l’opposition. Le premier magistrat de ladite Commune appartient au parti très engagé au camp d’en face.

A bout portant

AutoDiff