Publié dans Société

Enseignement supérieur - Trois nouvelles universités cette année

Publié le lundi, 04 janvier 2021

Madagascar compte environ 80 000 nouveaux bacheliers chaque année. Malheureusement, les universités ne peuvent absorber qu'environ 20 000 étudiants. Pour accueillir les 60 000 restants et suivant la politique du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (MESUPRES) de promouvoir des formations adaptées, de nouvelles universités seront opérationnelles à partir de cette année à Soavinandriana, Vakinankaratra et Fénérive-Est.

 

Particulièrement pour l'Institut de l'Enseignement Supérieur de Soavinandriana Itasy (IESSI), annexe de l'université d'Antananarivo, de nouvelles installations de campus y ont été menées afin de lui permettre de devenir une université autonome. Celles-ci comprennent un grand amphithéâtre, des salles de cours et d'informatique, un laboratoire, une bibliothèque, un réfectoire et des bureaux… Ces nouvelles installations de l'« Université de Madagascar » pourront accueillir environ 1 500 étudiants. Non seulement, ce projet va permettre d'augmenter la capacité d'accueil, mais il permet avant tout d'accueillir davantage de jeunes venant d'autres Régions du territoire national. Il est à noter que depuis l'ouverture de l'IESSI en 2015, l'établissement a déjà comptabilisé quelque 1100 étudiants, à raison de 400 nouveaux bacheliers par an. Trois parcours y sont accessibles, à savoir la Science de l'ingénieur ; sciences et technologies ; arts, lettres et sciences humaines. Les formations dispensées couvrent plusieurs domaines tels que l'agriculture, la transformation agroalimentaire, la communication territoriale.

Quant à l'Institut d'Enseignement Supérieur d'Antsirabe Vakinankaratra ou IESAV, bientôt connue sous l'appelation « Université de Vakinankaratra », l'ouverture de ses portes est très attendue. Annuellement, des centaines d'étudiants sont refoulés à défaut de capacité d'accueil. Une situation ayant conduit à la réalisation d'un projet de construction dont les travaux sont presque achevés et seront réceptionnés dans quelques temps. Ses nouvelles infrastructures sont dotées de mobiliers modernes et de salles numériques  avec une connexion gratuite à Internet sur tout le campus. Faut-il rappeler que cet institut englobe 22 mentions et une quarantaine de parcours.

Elia Béatrice Assoumacou, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a également annoncé la construction d'une université à Fénérive-Est. Et d'après les informations obtenues, cette université régionale - transformée en une université autonome - va ouvrir ses portes cette année.

K.R.

Fil infos

  • Préfet de police d’Antananarivo - Le territoire de son ressort
  • Ministère de la Culture et de la Communication - Un tremplin vers la professionnalisation des artistes
  • Election du président de la Confédération africaine de football - La honte pour l’Afrique !
  • Construction illicite - Un Nabab nargue la Mairie d’Antananarivo
  • Indisponibilité de Soamandrakizay - Tant pis pour l’Opposition
  • Conseil des ministres - Le président de l’Université de Toamasina limogé
  • Etudes universitaires - L'époque où les bourses n'étaient pas systématiques !
  • Caisse de retraites civiles et militaires - Un déficit de 213 % l'année dernière
  • Barea de Madagascar - Ne tirez pas sur l’artiste Dupuis !
  • Tests Covid-19 - Attention aux faux négatifs !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un couple battant
    Le jeune couple ne se laisse guère abattre. Moralement et physiquement solides, le Chef de l’Etat et la Première dame tiennent bon et ce en dépit des attaques sordides.

A bout portant

AutoDiff