Publié dans Société

« Tagnamaro » - Des millions d’ariary épargnés chaque mois

Publié le dimanche, 21 février 2021

Un rendez-vous mensuel. La journée de mobilisation citoyenne « Tagnamaro » est à sa deuxième édition pour cette année 2021. Il s’agit, rappelons-le, d’une initiative du ministère de la Communication et de la Culture (MCC), inspirée du modèle rwandais. Effectuée tous les 3ème samedis du mois, cette journée de mobilisation vise à encourager la solidarité, le patriotisme et la responsabilisation des citoyens, à travers des actions bénévoles.

Depuis sa mise en œuvre, en février 2019, le « Tagnamaro » a permis d’économiser des milliards d’ariary, avec des activités gratuites et le soutien matériel des partenaires. Des millions d’ariary de dépenses devant être allouées entre autres pour l’assainissement ou la réhabilitation et l’entretien des infrastructures publiques, en sont épargnés chaque mois. D’ailleurs, la participation citoyenne s’améliore d’édition en édition, notamment dans les Régions où la mobilisation semble massive.

L’équipe du MCC à Anosy-Avaratra

Une centaine de participants. La ministre Lalatiana Andriatongarivo a conduit l’équipe du MCC pour la 2ème édition du « Tagnamaro », menée au centre hospitalier de référence du District (CHRD) d’Anosy-Avaratra, samedi dernier. Cet hôpital situé dans le District d’Antananarivo Atsimondrano a été choisi puisqu’il accueille quotidiennement des patients présentant diverses maladies, nécessitant des traitements ou des interventions chirurgicales. Le coronavirus en fait partie puisqu’un patient contaminé y est actuellement hospitalisé, selon les informations recueillies. Outre l’assainissement de l’environnement interne, l’entretien de l’espace vert a également figuré parmi les travaux entrepris par les bénévoles, constitués par des collaborateurs du MCC, des employés du CHRD et de la population locale.

Le ministre de tutelle a affirmé à l’occasion que « son département reçoit de nombreuses demandes, mais seules celles qui répondent au principe du " Tagnamaro " sont sélectionnées pour accueillir la journée de mobilisation citoyenne ». Prochain rendez-vous le 20 mars…

Recueillis par Patricia Ramavonirina

Fil infos

  • Construction illicite - Un Nabab nargue la Mairie d’Antananarivo
  • Indisponibilité de Soamandrakizay - Tant pis pour l’Opposition
  • Conseil des ministres - Le président de l’Université de Toamasina limogé
  • Etudes universitaires - L'époque où les bourses n'étaient pas systématiques !
  • Caisse de retraites civiles et militaires - Un déficit de 213 % l'année dernière
  • Barea de Madagascar - Ne tirez pas sur l’artiste Dupuis !
  • Tests Covid-19 - Attention aux faux négatifs !
  • Education - 500 000 ariary d’aides spéciales pour chaque maître FRAM
  • Marc Randrianisa recherché - Pour appel au meurtre contre Mialy R. et ses enfants
  • Pillage à Toliara - 30 auteurs du forfait arrêtés
Pub droite 1

Editorial

  • De Marc à Marco …
    Il n’y a qu’un pas à faire ! Plus précisément, un brin de cheveu à repérer ! Entre Marc Ravalomanana (MR) et Marc Randrianisa (MR), le même sigle, la ressemblance frappe trop du moins par un prénom drôlement identique « Marc » et dans le mode pensée ainsi que la manière d’agir bizarrement le même. Si le premier ne jure que par la chute du régime « Orange » autrement dit la mort politique de Rajoelina Andry, le second s’entiche à attenter à la vie (physiquement) de Rajoelina et à sa petite famille. Si le premier Marc, au nom d’une vengeance viscérale, se caressait discrètement l’idée de voir se réaliser son macabre projet et agissait ouvertement pour le concrétiser et cela depuis 2007-2009 tandis que le second Marc depuis 2009 couve l’idée diabolique d’abattre Rajoelina, lui et ses proches. Enfin, si le premier s’était « enfui » au pays de…

A bout portant

AutoDiff