Publié dans Société

« Tagnamaro » - Des millions d’ariary épargnés chaque mois

Publié le dimanche, 21 février 2021

Un rendez-vous mensuel. La journée de mobilisation citoyenne « Tagnamaro » est à sa deuxième édition pour cette année 2021. Il s’agit, rappelons-le, d’une initiative du ministère de la Communication et de la Culture (MCC), inspirée du modèle rwandais. Effectuée tous les 3ème samedis du mois, cette journée de mobilisation vise à encourager la solidarité, le patriotisme et la responsabilisation des citoyens, à travers des actions bénévoles.

Depuis sa mise en œuvre, en février 2019, le « Tagnamaro » a permis d’économiser des milliards d’ariary, avec des activités gratuites et le soutien matériel des partenaires. Des millions d’ariary de dépenses devant être allouées entre autres pour l’assainissement ou la réhabilitation et l’entretien des infrastructures publiques, en sont épargnés chaque mois. D’ailleurs, la participation citoyenne s’améliore d’édition en édition, notamment dans les Régions où la mobilisation semble massive.

L’équipe du MCC à Anosy-Avaratra

Une centaine de participants. La ministre Lalatiana Andriatongarivo a conduit l’équipe du MCC pour la 2ème édition du « Tagnamaro », menée au centre hospitalier de référence du District (CHRD) d’Anosy-Avaratra, samedi dernier. Cet hôpital situé dans le District d’Antananarivo Atsimondrano a été choisi puisqu’il accueille quotidiennement des patients présentant diverses maladies, nécessitant des traitements ou des interventions chirurgicales. Le coronavirus en fait partie puisqu’un patient contaminé y est actuellement hospitalisé, selon les informations recueillies. Outre l’assainissement de l’environnement interne, l’entretien de l’espace vert a également figuré parmi les travaux entrepris par les bénévoles, constitués par des collaborateurs du MCC, des employés du CHRD et de la population locale.

Le ministre de tutelle a affirmé à l’occasion que « son département reçoit de nombreuses demandes, mais seules celles qui répondent au principe du " Tagnamaro " sont sélectionnées pour accueillir la journée de mobilisation citoyenne ». Prochain rendez-vous le 20 mars…

Recueillis par Patricia Ramavonirina

Fil infos

  • Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo - « Paul Rafanoharana n’a jamais été conseiller du Président de la HAT »
  • Menaces intérieures et extérieures - Les Forces armées derrière le Président
  • Ralaialitiana Andrianarisoa, témoin d’histoire - « La mise en cause des intérêts économiques de sociétés étrangères entraîne à chaque fois la déstabilisation du régime »
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - « Un tel projet va à l’encontre des valeurs malagasy »
  • Cardinal Tsarahazana Désiré à Iavoloha - « Les catholiques s’opposent à la violence et l’attentat à la vie »
  • Kidnapping à Anjozorobe - Un suspect échappe de la protection des Forces et meurt lynché
  • Présidents en exercice à Madagascar - Au moins quatre attentats manqués depuis 1975
  • Conjoncture - Une inflation à surveiller de très près !
  • Tentative d'élimination physique du Président - 11 gendarmes dont 4 GSIS et deux généraux auditionnés
  • Mobilisation pour le Sud - Vers la capitalisation des ressources en eau

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Trop de princes !
    Que la triste et choquante tentative d’élimination physique de la personne du Chef de l’Etat ne nous voile pas les réalités toujours compliquées et encore difficiles vécues par les concitoyens. Qu’il nous soit permis de dresser sans état d’âme, ni complaisance ou détours le tableau qui met en relief la vie nationale vue surtout sous l’angle du train de vie des « Mpitondra Fanjakana ». Et qu’il nous soit admis également de rappeler, en toute humilité et en toute franchise, les consignes decelui à qui le peuple a confié son pouvoir et son avenir.La population vit dans une ambiance des plus tordues. Les effets délétères de la pandémie corsent tous les secteurs des activités économiques dont le tourisme qui littéralement s’agenouille. Les opérateurs attirent sérieusement l’attention des décideurs que leurs chiffres d’affaires ont baissé d’au moins 56 %. Le nombre des sans-emplois gonflent. Le coût de la vie, de son…

A bout portant

AutoDiff