Publié dans Société

Deuxième lot de vaccins anti-Covid-19 - 200 000 doses d’AstraZeneca attendues

Publié le mardi, 20 juillet 2021

Dans deux semaines, un nouvel arrivage de vaccins débarquera à l’Aéroport international d’Ivato. L’initiative Covax va acheminer le deuxième lot de vaccins anti-Covid-19 à Madagascar. Particulièrement pour cette cargaison, le Gouvernement malagasy va réceptionner 200 000 doses de vaccin AstraZeneca.

« Il s’agit de l’homologue du vaccin Covidshield produit par le "Serum Institute of India" (SII), administré lors de la première dose. Les deux vaccins sont donc considérés comme équivalents puisqu’ils sont produits selon la même formulation », a expliqué le directeur du programme de vaccination élargie auprès du ministère de la Santé publique, docteur Rivomalala Rakotonavalona, joint au téléphone hier.

D’après ses explications, ces doses de vaccin AstraZeneca vont servir à immuniser les 197.001 personnes vaccinées dans le cadre de la première phase de la campagne vaccinale à Madagascar. Notons que le vaccin Vaxzevria d'AstraZeneca est le deuxième vaccin contre la Covid-19 le plus administré après celui de Pfizer, notamment dans la zone européenne. Il est facile à conserver. Ainsi, il suffit de le transporter et de le stocker à des températures comprises entre 2 et 8° C. Outre les vaccins de Pfizer-BioNTech et Moderna, il s’agit également du troisième vaccin anti-Covid-19 recommandé par l'Agence européenne du médicament (EMA). Le vaccin d'AstraZeneca a obtenu une autorisation de mise sur le marché (AMM) conditionnelle en Europe, le 29 janvier 2021.

…. et 165.600 doses de Janssen

Toujours au début du mois prochain, la Grande île attendra aussi la livraison de 165.600 doses de vaccin Janssen du laboratoire américain Johnson & Johnson, et dont le schéma vaccinal complet requiert l’inoculation d’une seule dose. Toutefois, le délai d'incubation pour être pleinement protégé est plus long,  notamment quatre semaines au lieu de deux pour les autres vaccins. Cette livraison entre dans le cadre d’une collaboration avec l’Agence

des Etats-Unis pour le développement international (USAID).  Ce don fait suite à la déclaration faite le Gouvernement américain, le 29 mars dernier indiquant la remise d’environ 400 millions de doses de vaccin Janssen en Afrique.

Rappelons que l’Etat malagasy a retenu quatre vaccins, à savoir Covishield, Pfizer - mis au point par la firme germano-américaine Pfizer-BioNTech, Sinopharm - issu du laboratoire chinois, ainsi que Johnson & Johnson, à l’issue d’une réunion dirigée par le Président de la République Andry Rajoelina au palais d’Etat d’Ambohitsorohitra, en présence des académiciens ainsi que du ministre de la Santé, celui de l’Enseignement supérieur et celui de l’Education nationale, au mois d’avril dernier.

K.R. 

Fil infos

  • Meurtre d’un opérateur économique français - Le principal suspect extradé de Madagascar
  • AG des Nations unies - Renforcement des capacités pharmaceutiques de l’Afrique souhaité
  • 332 millions $ d’aide non remboursable du FMI - La plaidoirie de Rajoelina fait mouche
  • Membres du Gouvernement - La descente sur le terrain continue
  • Lu sur le Net - Madagascar, pays sans Covid et sans dictature vaccinale
  • Andry Rajoelina sur les îles Eparses - Appel à une veille « bienveillante et cohérente » des Nations unies
  • Acte de banditisme à Tsiazotafo - La propriétaire d’un magasin délestée d’1 million Ar
  • Assemblée générale des Nations unies - Le President Rajoelina rencontre le SG Antònio Guterres
  • Midongy- Atsimo - Quarante-cinq morts dans un affrontement
  • Assemblée générale des Nations Unies - Une première pour le Président élu Andry Rajoelina

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Projets délirants ?
    Fous ! Chimériques ! Utopiques ! Tels sont les termes signifiant comment les sceptiques voient les projets présidentiels. Des projets pharaoniques, impossibles disent les uns. Fruits de la rêverie d’un jeune visionnaire ironisent les autres. En effet, étant vu les capacités matérielles limitées de la Grande île, compte tenu des ravages de la pandémie et considérant les besoins nécessaires pour la relance économique, les concrétisations de grands projets dans un contexte pareil relèvent de la délire, un pari inaccessible ! Contre toute appréhension et en dépit des doutes, lesdits projets prennent forme l’un après l’autre. Du moins en phase d’être pour certains cas.Projet « Tanamasoandro » à Antananarivo et environs. Quand le roi Andrianjaka (1610-1630) investit la colline d’Analamanga en 1610 et fonda la « Cité des Mille » (guerriers) en chassant les Vazimba, la plaine d’en-bas (Plaine d’Antananarivo) n’était qu’un espace désert. Il a fallu le transformer en zone…

A bout portant

AutoDiff